Medias-soustitres

Le portail de référence sur le sous-titrage

Accueil > Culture > Programme d’Accès culture en avril/mai

Programme d’Accès culture en avril/mai

Cette liste est élaborée à partir des données d’Accès culture.
Pour plus d’informations sur les spectacles et les théâtres, rendez-vous sur le site de l’association : Accesculture.org.


Paris

Paris / Comédie Française
Informations et réservation auprès de Flavien Moglia au 0 825 10 16 80. Tarifs de 9 à 25 euros. Site web : Comedie-francaise.fr

LE MISANTHROPE
de Molière. Mise en scène Lukas Hemleb.

Représentations surtitrées :
- Mercredi 9 avril à 20.30
- Vendredi 25 avril à 20.30

Comme des amants contraires, Alceste et Célimène s’attirent et se repoussent. Les forces qui les habitent bousculent l’ordre tiède de leur entourage ; ils se reconnaissent mutuellement dans leur liberté de ton, de parole. Nul ne sort indemne de leur conversation, les flèches de l’une valant bien les vérités de l’autre.
Le Misanthrope : mœurs, société et politique, qui amènent à la perte de soi. Cette comédie est aussi le sommet de l’art théâtral de Molière. Il est vrai que le regard porté par l’auteur sur l’esprit mondain du dix-septième siècle correspond à une critique mordante de notre temps. Avec de plus la troupe vive et souple de la Comédie-Française dans un décor moderne !

Rennes

Rennes / TNB
Réservations individuelles par mail ou par téléphone au 02.99.31.55.33. Site web : T-n-b.fr/.

PINOCCHIO
d’après d’après Carlo Collodi. Texte et mise en scène Joël Pommerat

Représentation adaptée en LSF :
- Samedi 17 mai 2008 à 20.00

Qui donc est-il, ce Pinocchio dont rêve Joël Pommerat et qu’il destine d’abord aux enfants ? Un être effaré, naïf, ravi – donc plongé, ajoute-t-il, dans « un état profondément théâtral. » Autour de Pinocchio, héros d’une fête musicale et douce, le paysage auquel songe Pommerat (qui vient de recevoir le Prix de Littérature dramatique pour sa dernière pièce, Les Marchands) tient plus des féeries du Grand Meaulnes que de l’Italie de Collodi. Le spectacle jouera du contraste entre l’austérité sérieuse du réel et les prestiges de la fantasmagorie. Librement réinventé, ce Pinocchio où l’imagination enfantine se mesure à la dureté des « grandes personnes » partira « de la question de la paternité et de la pauvreté. » Peut-on s’acquitter d’une dette de vie ? Comment devient-on grand tout en restant libre ? Joël Pommerat ne sait pas si les enfants se formulent de telles questions. Mais depuis qu’il a créé pour eux un Petit Chaperon rouge, il aime les histoires où elles se posent et sait qu’elles peuvent les captiver.
Descriptif d’après Philippe Noisette

Commentaires

Répondre à cet article

Twitter