Medias-soustitres

Le portail de référence sur le sous-titrage

Accueil > Culture > Programme d’Accès culture en juin/juillet

Programme d’Accès culture en juin/juillet

Cette liste est élaborée à partir des données d’Accès culture.
Pour plus d’informations sur les spectacles et les théâtres, rendez-vous sur le site de l’association : Accesculture.org.


Paris / Comédie Française
Informations et réservation auprès de Flavien Moglia au 0 825 10 16 80. Tarifs de 9 à 25 euros. Site web : Comedie-francaise.fr

FIGARO DIVORCE
d’Odön von Horváth. Mise en scène Tamás Ascher.

Représentations surtitrées avec boitier individuel
- Samedi 14 juin à 20.30
- Mardi 24 juin à 20.30
- Vendredi 4 juillet à 20.30

Quelques semaines après le mariage de Figaro et de Suzanne, quelque part en Europe, la révolution éclate. Son imminence était palpable dans la pièce de Beaumarchais, elle bouleverse ici, de fond en comble, la vie et les rapports des protagonistes de l’histoire. Aidés par leurs valets, le comte et la comtesse Almaviva fuient le pays. La lente déchéance des deux aristocrates, incapables de s’adapter à leur nouvelle existence d’exilés, pousse le pragmatique Figaro à les abandonner ; il ouvre avec sa femme un salon de coiffure dans une petite ville de province…

Paris / Comédie Française
Informations et réservation auprès de Flavien Moglia au 0 825 10 16 80. Tarifs de 9 à 25 euros. Site web : Comedie-francaise.fr

CYRANO DE BERGERAC
d’Edmond Rostand. Mise en scène Denis Podalydès. Décor Eric Ruf.

Représentations surtitrées avec boîtier individuel :
- Dimanche 29 juin à 14.00
- Vendredi 11 juillet à 20.30

Sociétaire à la Comédie-Française depuis 2000, Denis Podalydès s’empare pour la première fois, en tant que metteur en scène, du plateau de la Salle Richelieu. Pour lui, Cyrano de Bergerac est « un rêve de théâtre total, un mélange des arts et des genres : opéra bouffe, tragédie, drame romantique, poésie symboliste, farce moliéresque. » Sa mise en scène emprunte à ces divers genres et registres de la représentation pour former un tout à la fois hétéroclite et cohérent, un hommage drôle, émouvant, onirique à toutes les formes du spectacle vivant.

Commentaires

Répondre à cet article

Twitter