Medias-soustitres

Le portail de référence sur le sous-titrage

Accueil > Dossiers > Les chiffres du sous-titrage > 2004

2004

Dossiers

Tendance générale

JPEG - 22.5 ko

8945 heures de programmes ont été sous-titrées en 2004...

TF1
Pourcentage de grille sous-titrée : 23,4% (csa)
Le CSA fixe comme volume horaire minimal de sous-titrage 1000 heures. En 2004, TF1 a programmé 1 845 heures de programmes sous titrés, accessibles depuis le Télétexte.
D’après le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel, les programmes proposés « sont plutôt diversifiés ». Il est ainsi relevés des films et fictions, des magazines et documentaires et des émissions de divertissements.
Médias-soustitrés se permet de rappeler que si la quasi-totalité des films, séries et fictions sont sous-titrés ce n’est pas le cas des autres catégories de programmes évoquées. Ainsi, sont sous-titrés les magazines diffusés en pleine nuit (Histoires naturelles par exemple...) et Ushuaïa Nature qui compte uniquement 4 diffusions par an. Les autres magazines ne sont en aucun cas sous-titrés. Idem pour les divertissements, Attention à la marche diffusé tous les jours est la seule émission de divertissement sous-titrée de la chaîne...

France 2
En 2004, France 2 a sous-titré 2 642 heures et 20 minutes de
programmes soit 33,40% de son antenne (hors pubs et bandes annonces).Ce chiffre comprend les 40 heures de films, documentaires ou opéras diffusées en version originale. Cela correspond à une augmentation de 381 heures 20 minutes par rapport à l’année précédente (+ 16,8%).
910 heures et 38 minutes de sous-titrage a été effectué en direct :
- 552 heures 41 minutes d’information (dont 493 heures 53 minutes de journaux)
- 311 heures 43 minutes de sport (50% des émissions sport sont sous-titrées)
Depuis janvier 2004, toutes les éditions des journaux télévisés de 13h et de 20h sont diffusées avec un sous-titrage en télétexte, la semaine comme le week end.Par ailleurs, la chaîne diffuse toujours du lundi au vendredi vers 10h50, un bulletin d’information de 3 à 4 minutes spécifiquement destiné aux personnes sourdes ou malentendantes, à la fois sous-titré en clair et doublé en langue des signes (15 heures 21 minutes en 2004).

France 3
La chaîne a sous-titré 2 296 heures 21 minutes (soit 28,7% du total de la programmation nationale), soit une augmentation de 458 heures par rapport à l’année précédente (+25%).
Côté programmes sous-titrés, le CSA met une nouvelle fois l’accent sur « c’est pas sorcier » sous-titré lors de toutes ses diffusions.
80 heures de programmes en VOSTF (dont 60 heures de cinéma et 18 heures d’opéra). Le téléfilm « Malaterra » diffusée en occitan et sous-titré en français vient compléter ce compte.
92 heures de « questions au gouvernement » ont été doublées en langue des signes. Le CSA précise que seules les retransmissions en direct de l’Assemblée nationale bénéficient en parallèle d’une traduction simultanée en langue des signes.

France 5
En 2004, France 5 déclare avoir proposé 1 281 heures 52 minutes de programmes accessibles aux personnes sourdes ou malentendantes, entre 6h et 19h, et 187 heures 24 minutes entre 3h et 6h, soit un volume global de 1 468 heures 16 minutes sur le réseau hertzien.
La chaîne déclare donc que 23,3% du volume de ses programmes diffusés de 3h à 19h étaient accessibles aux sourds ou malentendants.
L’obligation était de diffuser 1 210 heures.
24 heures de programmes ont été diffusés en langue des signes dans le cadre de « l’oeil et la main ».
Pour information, 512 heures et 58 minutes ont été sous-titrées dureant les programmes de la soirée (de 19h à 3h). Elles ne sont pas prises en compte, du fait de leur diffusion par satellite cable ou TNT, dans nos graphiques et calculs.

ARTE
Pas d’informations pour l’instant.

M6
Pourcentage de grille sous-titrée : 8,8%
Troisième année de sous-titrage pour M6 avec une obligation respectée et dépassée de sous-titrer 600 heures de programmes.
694 heures ont, en effet, été sous-titrées. Il s’agit exclusivement de fictions (séries de 26 et 52 minutes, de téléfilms, d’oeuvres cinématographiques de long métrage et de dessins animés). Le CSA cite : Une nounou d’enfer, Malcolm, Smallville, Charmed, N.C.I.S. : enquêtes spéciales, Alias, Ma famille d’abord, Stargate SG-1, Men in Black, Gadget et les gadgetinis, Léa Parker et Iznogoud.
Un bémol est apporté : le sous-titrage des dessins animés ne cesse de baisser (27% en 2002 contre 1% en 2004). Le CSA précise que « la convention de la chaîne prévoit qu’un accent particulier soit mis sur les programmes destinés au jeune public »...

Canal +
« En 2004, Canal+ a, conformément aux termes de sa convention, proposé six titres différents avec un sous-titrage spécifique à destination des personnes sourdes ou malentendantes par mois » d’après le CSA.
Cependant, il est précisé qu’un seul film spécifiquement sous-titré a été diffusé au mois d’août...
Le CSA ajoute que « pour chacun de ces films, l’une des diffusions se fait en mode incrust, le sous-titrage spécifique apparaissant à l’écran sans manipulation particulière, ce qui permet l’enregistrement quel que soit le magnétoscope utilisé ».
67 films ont aisni été sous-titrés.
Enfin 171 films ont été diffusés en VOSTF en 2004.

Commentaires

ARTICLES POPULAIRES

Twitter