Medias-soustitres

Le portail de référence sur le sous-titrage

Accueil > Dossiers > Les chiffres du sous-titrage > 2008

2008

Dossiers

Analogique

JPEG - 28.2 ko

25 789 heures de sous-titrage en 2008 sur les chaînes analogiques (hors Canal +).

TF1 : 5641 heures

Le résumé du CSA : "TF1 a poursuivi son effort en matière de sous-titrage de ses programmes. En 2008, le volume de programmes accessibles aux personnes sourdes ou malentendantes diffusés s’élève, selon les déclarations de la chaîne, à 5 641 heures (75 % de ses programmes hors publicité, parrainage, chansons interprétées dans les émissions diffusées en direct et les bandes-annonces), soit une augmentation de 914 heures par rapport à 2007."

Selon la chaîne, 5 641 heures ont été sous-titrées en 2008 soit 75% des programmes (hors pub, parrainage, chansons interprétées dans les émissions en direct, bandes annonces). Cela fait 914 heures de plus qu’en 2007, la progression s’accélère donc en vue de 2010...

France 2 : 5189 heures

Le résumé du CSA : « Dans la perspective d’un sous-titrage à l’attention des téléspectateurs sourds et malentendants de l’ensemble de ses programmes à partir de 2010, France 2 poursuit ses efforts en la matière. Ainsi, 62,7% de ses programmes sont spécifiquement accessibles à ce public en 2008, dont 942 heures d’émissions en direct. »

Notons déjà qu’avec 5189 heures sous-titrées en 2008, France 2 est moins accessible que TF1 (cela s’expliquant toutefois par une programmation plus complexe à sous-titrer sur la chaîne publique). Le volume de programmes sous-titrés en direct est en augmentation de 3,8%. avec 625 heures d’info et 231 heures de sport. Dans Télématin, ce sont désormais 3 journaux qui sont sous-titrés dont 2 en langue des signes pour un volume annuel de 65 heures et 40 minutes.

Le CSA souligne la diversité des programmes sous-titrés (jeux, jeunesse, théâtre...) et que 62% des programmes accessibles aux téléspectateurs sourds ou malentendants étaient inédits.

France 3 : 5699 heures

Le résumé du CSA : « Afin de respecter l’article 74 de la loi du 11 février 2005 qui impose aux chaînes publiques l’accessibilité de la totalité de leurs programmes aux personnes sourdes ou malentendantes en 2010, France 3 a continué de consentir en la matière un effort important en 2008 en sous-titrant 5 619 heures de programmes, (soit 502 heures de plus qu’en 2007). C’est ainsi que 73 % des émissions de la chaîne ont été accessibles au public souffrant d’une déficience auditive. »

5619 heures de programmes sous-titrés en 2008 soit 73% de la programmation nationale hors pub. L’augmentation est de 502 heures, c’est à dire 10%, par rapport à 2007. Le CSA est satisfait de la diversité des programmes proposés aux téléspectateurs sourds et malentendants et n’oublie évidemment pas « C’est pas sorcier ».
Le sous-titrage en direct passe de 89 à 419 heures grâce aux journaux essentiellement.
A noter aussi, la diffusion aussi de films en VO dans le Cinéma de Minuit et 80 heures de sous-titrage supplémentaire avec les Questions au Gouvernement et les vœux du Président de la République. Ces programmes sont en partie sous-titrés.

France 5 : 5146 heures

Le conseil d’administration du 12 décembre 2007 avait fixé pour l’année 2008 le volume de programmes sous-titrés à 4 200 heures diffusées sur la tranche des 24 heures. L’obligation est respectée et dépassée avec un total de 5146 heures accessibles soit 63% de l’antenne hors pub. C’est 1284 heures de plus qu’en 2007 où 48% de la grille était sous-titré.

C’était à voir en 2008 sur France 5 : les cases d’animation, les documentaires, Les Escapades de Petitrenaud, Silence ça pousse, Question maison, Les Maternelles et On n’est pas que des parents, Chez FOG, C’est notre affaire, Echappées belles. A voir aussi, « L’OEil et la Main », seul magazine traitant directement de la surdité à travers des thèmes de société.

M6 : 4114 heures

Le résumé du CSA : "En 2008, M6 a diffusé 4 114 heures de programmes sous-titrés destinés spécifiquement aux personnes sourdes ou malentendantes, soit 1 357 heures supplémentaires par rapport à 2007, ce qui représente une augmentation de 49,2 % des programmes sous-titrés. La chaîne est ainsi parvenue à rendre accessibles aux personnes sourdes ou malentendantes environ 52 % de sa grille, hors écrans publicitaires. La composition de la grille de programmes sous-titrés évolue en outre vers une plus grande diversité des genres de programmes accessibles."

En 2008, M6 a diffusé 4 114 heures de programmes sous-titrés soit 1 357 heures
supplémentaires par rapport à 2007 (augmentation de 49,2%). 52% de la grille est ainsi sous-titrée.

Le CSA est satisfait que les programmes sous-titrés soient enfin diversifiés : le sport avec l’Euro 2008, les magazines, les jeux et surtout les clips (qui représentent 25% du sous-titrage). En revanche, et c’est une conséquence mécanique, la part consacrée aux programmes jeunesse baisse. Le Conseil semble regretter que seuls 50% des fictions françaises soient sous-titrées.

Canal + : 3952 heures

Le résumé du CSA : "Canal+ a poursuivi son effort en matière de sous-titrage de ses programmes en direction des personnes sourdes ou malentendantes. En 2008, le volume de programmes accessibles aux abonnés atteints de déficience auditive s’élève à 3 952 heures, soit 49 % du temps d’antenne."

Canal + sous-titre Dimanche+ (55 heures) et de nombreuses séries, téléfilms et films. Au total, 3 952 heures de programmes ont été diffusées, toutes versions sous-titrées confondues (version multilingue, version originale sous-titrée classique et version incrustée ou Ceefax). Ce volume de programmes accessibles aux personnes sourdes ou malentendantes a représenté 49 % du temps d’antenne.

D’autre part, Canal + a déclaré avoir proposé 90 œuvres cinématographiques avec un sous-titrage spécifique, soit 18 titres de plus que son obligation. La version incrustée est diffusée dans la tranche horaire 4 heures à 6 heures afin de permettre un enregistrement. En combinant toutes les façons de sous-titrer, on arrive à un total de 2 755 heures de films.


TNT

Direct 8 : 1,4%

Le résumé du CSA : "En 2008, la chaîne n’a consacré que 1,4 % de son temps d’antenne à la diffusion de programmes accessibles aux personnes sourdes ou malentendantes. Ce taux, en régression de 50 % par rapport à 2007, comprend par ailleurs la diffusion de programmes en version originale sous-titrée. Par avenant à sa convention, Direct 8 s’est engagée à rendre accessibles aux personnes sourdes ou malentendantes 40 % de ses émissions à compter de l’année 2010."

Comme en 2007, le volume de sous-titrage est en baisse sur Direct 8. On passe de 3% en 2007 à 1,4% de programmes accessibles en 2008 et cela prend en compte les versions originales (dans le détail : 1,06% de sous-titrage télétexte et 0,33% de VO).

En 2007, la chaîne avait justifié la baisse par un problème technique l’empêchant de proposer des sous-titres pendant deux mois ; en 2008, la chaîne explique « que le renouvellement de son infrastructure technique l’a privée de sa capacité à diffuser des programmes accessibles aux personnes sourdes ou malentendantes durant une partie de l’année ».

W9 : 4095 heures

Le résumé du CSA : "En 2008, le volume des programmes sous-titrés a été multiplié par 5 par rapport à 2007 et s’élève à 4 095 heures. Ainsi, W9 dépasse déjà le seuil auquel le service est assujetti à partir de 2010, en rendant 50,5 % de ses programmes accessibles aux personnes sourdes ou malentendantes dès 2008 (hors écrans publicitaires, mentions de parrainage et chansons interprétées en direct)."

W9 a finalement signé (le 24 juin 2008) un avenant à sa convention l’engageant à sous-titrer 40% de ses programmes dès 2010 (hors pub).
Avec 4095 heures sous-titrées en 2008, on ne peut que féliciter W9 pour sa progression de 525% par rapport à l’année précédente avec une grille accessible à 50,5%.
Le CSA souligne que cette très forte progression est essentiellement dû au sous-titrage des clips (tout de même 2857 heures soit 70% des programmes sous-titrés). Les 30% restants se retrouvent dans les fictions et principalement Les Simpson, multidiffusés. Le Conseil rappelle que W9 bénéficie de son appartenance au Groupe M6 et récupère ainsi les sous-titres pour les clips, les séries...
Reste maintenant à espérer que le sous-titrage s’étendra aux magazines et divertissements de la chaîne.

TMC : 0 heure

Le résumé du CSA : "En 2008, TMC n’a diffusé aucun programme sous-titré à destination des personnes sourdes ou malentendantes. Un projet d’avenant comportant une obligation de sous-titrage à hauteur de 40 % de ses programmes lui a été adressé par lettre en date du 8 novembre 2007. Le 25 juillet 2008, en réponse, la chaîne a souligné les difficultés financières qu’occasionnerait la mise en oeuvre du sous-titrage. À ce titre, TMC a sollicité une montée en charge, permettant d’atteindre progressivement la proportion de 40 % des programmes diffusés accessibles aux personnes sourdes ou malentendantes. Suivant une nouvelle demande du Conseil supérieur de l’audiovisuel en date du 24 mars 2009, TMC a adressé au Conseil le 30 avril 2009 une estimation du coût annuel qu’elle devrait supporter pour le déploiement et la mise en oeuvre du sous-titrage pour les personnes sourdes ou malentendantes."

Aucun programme sous-titré en 2008 donc et ce malgré un avenant à la convention qui aurait dû être signé avant le 31 décembre... 2005. La proposition intervenue en 2007 a fait l’objet de négociations et d’estimations.
Pour info, le sous-titrage a finalement été mis en service fin 2009.

NT1 : 1242 heures

Le résumé du CSA : "NT1 a sous-titré un peu plus de 1 242 heures de programmes, soit 15,4 % de son temps total de diffusion, hors messages publicitaires. Ce taux est
nettement supérieur à son obligation conventionnelle, qui pour l’année 2008 était fixée à 5 %."
.

Première année complète de sous-titrage pour NT1. 1 242 heures de programmes accessibles ont été proposés soit 15,4% de son temps total de diffusion (hors pub). Le Conseil insiste sur le fait que l’on est bien au-dessus du seuil des 5% réglementaires.

NRJ 12 : 10% de sous-titrage

Le résumé du CSA : "NRJ 12 améliore sensiblement l’accessibilité de ses programmes aux personnes sourdes ou malentendantes. Le volume de programmes sous-titrés s’établit à 10 % du temps total de diffusion de la chaîne, soit un volume deux fois supérieur à ses engagements conventionnels."

10% du volume global des programmes ont été sous-titrés en 2008 là où l’obligation légale se situe à 5%. « Selon la chaîne, les principaux programmes concernés ont été des séries et des divertissements. En revanche, NRJ 12 ne fait pas état des efforts qu’elle aurait pu consentir aux heures de grande écoute » est-il précisé.
De notre côté, on regrette l’ensemble d’un nombre heures sous-titrées explicite.

Fin 2006, le CSA avait mis en demeure NRJ 12 de respecter ses engagements en matière de sous-titrage. Depuis le 25 septembre 2007, des programmes sont accessibles.
5,5% des programmes ont été sous-titrés pour une obligation fixée à 4% en 2007 (ce pourcentage augmentant chaque année).

France 4 : environ 66 heures

Le résumé du CSA : "France 4, qui se déclare consciente de la nécessité d’adapter ses programmes et moyens techniques de diffusion aux dispositifs de sous-titrage spécifique, n’a cependant pas proposé de programmes adaptés aux téléspectateurs sourds et malentendants. La chaîne avance des contraintes techniques, qui devraient être résolues en 2009."

France 4, chaîne du groupe France télévisions, devra sous-titrer 100% de ses programmes d’ici février 2010. La régie de diffusion n’était pas prête en 2008 pour diffuser des sous-titres. La chaîne a tout de même proposé 66 heures de programmes en version originale sous-titrée.
Des tests devaient avoir lieu pendant l’été 2009. Pour info, cela a bien été le cas et le sous-titrage est effectif depuis septembre 2009.

BFM Tv : 0 heure

Le résumé du CSA : "Le Conseil a adressé à l’éditeur, par lettre du 5 octobre 2007, un projet d’avenant à sa convention prévoyant de rendre accessibles aux personnes sourdes ou malentendantes 40 % de ses émissions hors écrans publicitaires. La chaîne a indiqué au Conseil, par lettre du 14 mars 2008, que le projet mériterait d’être adapté pour tenir compte du format particulier des services d’information en continu et des contraintes du direct. Le Conseil a donc demandé à la chaîne de lui adresser ses propositions de modification. BFM TV est engagée dans une discussion avec le Conseil afin d’aboutir à une solution de sous-titrage à la fois satisfaisante pour les personnes sourdes ou malentendantes et adaptée à l’économie et au format spécifique de la chaîne."

Pour rappel, et au-delà du bandeau d’information, 40% de sous-titrage ont été proposés par le CSA à BFM Tv qui a souhaité des aménagements du fait de son format spécifique.
Depuis, des discussions sont cours pour trouver « une solution de sous-titrage, à la fois satisfaisante pour les personnes sourdes ou malentendantes et adaptée à l’économie et au format spécifique de la chaîne ».

I télé : 0 heure

Le résumé du CSA : "Par courrier adressé le 9 juin 2008, le groupe Canal+ fait à nouveau valoir la spécificité des programmes diffusés par les chaînes d’information en continu pour promouvoir la recherche de solutions adaptées avec les services du Conseil. Des discussions sont toujours en cours entre le Conseil et i>Télé afin de déterminer les engagements auxquels la chaîne pourrait souscrire pour rendre ses programmes accessibles aux personnes sourdes ou malentendantes"

Au-delà du bandeau d’information, présent 24 heures sur 24 et géré par deux personnes à temps plein, où en est-on des projets de sous-titrage sur I Télé ?
En octobre 2007, le CSA soumet un projet d’avenant stipulant 40% de sous-titrage. Le 25 janvier 2008, la chaîne répond que ce quota est trop élevé vu que la quantité de directs proposés ; position confortée par Canal + en juin 2008.
Depuis, des discussions sont menées entre le Conseil et I Télé pour trouver un accord (nous nous faisons d’ailleurs régulièrement l’écho des propositions faites dans notre rubrique « actualités »).

Virgin 17 : 0 heure

Le résumé du CSA : "À compter de l’année 2010, Virgin 17 devra rendre accessibles aux personnes sourdes ou malentendantes 40 % de ses émissions hors écrans publicitaires, mentions de parrainage et chansons interprétées en direct. En 2008, aucun programme sous-titré, spécifiquement destiné aux personnes sourdes ou malentendantes, n’a été diffusé sur Virgin 17."

Virgin 17 semble avoir le sens du défi. La chaîne doit sous-titrer 40% de ses programmes en 2010, elle en est à 0% en 2008.
Cependant, sans en préciser le détail et le volume horaire, Virgin 17 a diffusé deux programmes en version originale sous-titrée. La chaîne indique son souhait « que le Conseil poursuive le dialogue et les recherches de solutions alternatives pour améliorer ces dispositifs sur une chaîne essentiellement musicale » et espère « une
adaptation par voie d’avenant » à sa convention.

Gulli : 0 heure

Gulli avait jusqu’à présent rejeté le sous-titrage au motif que celui-ci est inadapté au jeune public (sic). L’année dernière, on apprenait qu’un avenant à la convention de Gulli était en cours de négociation entre la chaîne et le Conseil supérieur de l’audiovisuel. Rien de nouveau pour 2008...

Commentaires

ARTICLES POPULAIRES

Twitter