Medias-soustitres

Le portail de référence sur le sous-titrage

Accueil > Archives > Clara Sheller : épisodes 2 et 3 mercredi 25 sur France 2

Clara Sheller : épisodes 2 et 3 mercredi 25 sur France 2

samedi 21 mai 2005

Clara Sheller a trente ans, elle partage avec son meilleur ami JP un appartement, ses états d’âme et le même rêve que lui : trouver l’homme de sa vie. Tous deux pensent mener cette quête en parallèle, mais les sentiments détestent la géométrie : leurs lignes de vies s’entrecroisent et n’obéissent qu’à une seule loi, celle du désordre amoureux.

Diffusion sur France 2, mercredi 25 mai, sous-titrage télétexte page 888.

21.00 État secret épisode 3/6
Trouver le meilleur moment pour annoncer à son meilleur ami homo qu’on est enceinte de lui, ça paraît a priori assez facile... Mais quand il est fou amoureux, c’est déjà moins évident. Alors on se dit que l’annoncer à sa meilleure amie c’est moins délicat, mais quand elle vient d’apprendre qu’elle ne pourra jamais avoir d’enfant, ça devient carrément impossible. Pour couronner le tout, il faut que ce soit à ce moment-là que la femme de votre frère accouche d’une petite fille dont vous êtes la marraine...

22.00 14 juillet épisode 4/6
De tous les grands choix qu’une fille doit parfois faire dans sa vie, garder un enfant ou pas devrait être le choix le plus difficile. Avoir mis JP au courant de la situation m’a au moins soulagée de la moitié du problème. Je savais au moins que cet enfant, ce serait avec lui ou rien… J’avais rencontré au baptême de ma filleule un copain de mon frère assez sexy, un type insupportable et sûr de lui et à qui je faisais visiblement beaucoup d’effet. Parce que j’avais soudain besoin de torturer un peu un mec pour me changer les idées, j’ai commencé à m’amuser avec lui pour me divertir et le rendre fou. Mais les préjugés, c’est comme les vêtements : quand ils finissent par tomber, ils peuvent vous réserver la surprise de votre vie.

À la semaine prochaîne pour deux nouveaux épisodes...

Clara Sheller est sur Médias sous-titrés en cliquant içi...

Répondre à cette brève

Twitter