Medias-soustitres

Le portail de référence sur le sous-titrage

Accueil > Archives > Dossiers archivés > Elections 2007 > Le CSA a rappelé les chaînes à l’ordre

Le CSA a rappelé les chaînes à l’ordre

Archives
Dossiers archivés

Lors de l’Assemblée plénière du 13 mars dernier (dont le contenu a été publié le 5 avril), le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel a parlé des efforts faits par les chaînes pour rendre les programmes liés à l’élection présidentielle accessibles aux sourds et aux malentendants...

France 2,3,4,5 ont été félicitées ; TF1, M6 et Canal + rappelées à leurs obligation.

Depuis cette décision, qui semble avoir été suivie, TF1 sous-titre ses journaux et « Face à la Une », M6 sous-titre ses journaux et les émissions politiques et Canal + sous-titre « Dimanche + ».

Texte publié sur le site du CSA le 5 avril

Accès des programmes aux personnes sourdes ou malentendantes : lettres aux chaînes et au ministre délégué aux Personnes handicapées

Afin d’assurer l’accès des personnes sourdes ou malentendantes aux principaux programmes consacrés à l’actualité électorale, le Conseil a écrit aux chaînes nationales analogiques :

- il a souligné au président de France Télévisions qu’il prenait acte avec satisfaction du dispositif mis en place sur France 2, France 3 et France 5 à cet effet ;

- il a rappelé à TF1, Canal+ et M6 les termes de l’article 1.4 de sa recommandation du 7 novembre 2006, qui prévoit que les chaînes doivent veiller « à favoriser l’accès (par sous-titrage et/ou langue des signes) des personnes sourdes ou malentendantes aux principaux programmes consacrés à l’actualité électorale diffusés aux heures de grande écoute », et leur a demandé de prendre les dispositions nécessaires à cette fin.

Il a également demandé, à TF1 d’une part, de lui confirmer son intention de rendre accessible, à compter du 1er avril 2007, l’émission Face à la une ainsi que les journaux télévisés diffusés en mi-journée et en début de soirée, et à Canal+ et M6 d’autre part, de lui communiquer la liste détaillée des émissions qu’elles s’engagent à rendre accessibles aux personnes sourdes ou malentendantes.

Enfin, le Conseil a informé le ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille de l’envoi de ces lettres.

- Lire le texte en ligne

Commentaires

Répondre à cet article

Twitter