Medias-soustitres

Le portail de référence sur le sous-titrage

Accueil > Internet > Actualités > Dotsub.com, une nouvelle façon de sous-titrer les vidéos du web

Dotsub.com, une nouvelle façon de sous-titrer les vidéos du web

Internet

Leaders incontestés des sites de vidéos, Youtube et Dailymotion ne proposent pas de possibilité pour sous-titrer les contenus diffusés par les internautes. DotSub, oui. Explications et démonstration de cet outil particulièrement souple d’utilisation.

Dotsub, qu’est-ce que c’est ?

Dotsub.com est un site de partage de vidéos tel que Youtube ou Dailymotion à la différence près qu’il publie uniquement des vidéos avec un sous-titrage.

Les vidéos disponibles sont sous-titrées dans plusieurs langues grâce à la participation des internautes. Ce sont en effet eux qui s’occupent de transcrire les vidéos via un simple formulaire. Parmi les points forts du site, on notera tout particulièrement la possibilité de diffuser les vidéos sur d’autres sites, comme nous le faisons ci-dessous, et un affichage particulièrement lisible des sous-titres.

Alors, concrétement, à quoi ressemble le lecteur vidéo de dotsub.com ? Réponse avec cette vidéo extraite du site qui donne, par la même occasion, des explications plus poussées sur ce projet.

Comme l’explique la vidéo, ce projet dépasse la simple volonté de sous-titrer des images, mais veut créer des passerelles entre les cultures. Cette vidéo est, par exemple, disponible en 20 langues au moment où nous publions cet article, et 5 autres traductions sont en cours !

Comment ça marche ?

Concrétement, un internaute importe une vidéo sur le site et en fait la transcription dans la langue d’origine. Il se charge aussi bien de réécrire les propos tenus que de régler le timing. La vidéo est alors en ligne et chacun peut apporter une contribution en la traduisant dans une autre langue. On ne touche alors plus timing (qui est l’étape la plus laborieuse lorsqu’on sous-titre une vidéo) mais seulement au texte ce qui rend l’utilisation de l’outil plus efficace. Chaque nouvelle langue insérée est immédiatement disponible d’un simple clic sous la vidéo.

Pour tester une version simplifiée de ce système, une page de démonstration est disponible sur le site.

Que trouve-t-on sur Dotsub.com ?

Le site accueille toutes les vidéos du moment qu’elles ne sont pas sous copyright. C’est donc la même politique que pour Dailymotion, Youtube et d’autres qui est appliquée.

Dans les faits, on retrouve quelques vidéos qui font beaucoup parler d’elles sur la toile, quelques reportages et fictions mais force est de reconnaître que le choix reste tout de même très restreint, ce qui peut, peut-être, s’expliquer par le fait que le site est encore en version beta...
Chaque jour, les internautes du monde entier ont tout de même la possibilité de retrouver Joanne Colan, présentatrice de Rocketboom, sorte de journal décalé sur la culture numérique au sens le plus large du terme. La version française est en général disponible quelques jours après la mise en ligne de la version originale.
Autre rendez-vous régulier : BuzzCast, proposé par Culture-buzz.fr, qui traite de tout ce qui touche au bouche à oreille numérique.

Sur dotsub.com :
- Les vidéos Françaises retranscrites ou en cours de retranscription
- Les vidéos totalement traduites en Français
- Les vidéos partiellement traduites en Français

Alors, vive Dotsub ?

Certains internautes se montrent sceptiques quant à l’exploitation des sous-titres faite par Dotsub. Sur Framablog, l’auteur d’un billet reproche à cet outil d’utiliser le format flash mais surtout le fait que Dotsub.com soit l’exclusif et indiscutable propriétaire des sous-titres créés par des internautes. « En effet si vous décidez de vous inscrire pour participer à une traduction (ce qui est on ne peut plus louable et généreux), [...] on vous fait miroiter qu’un jour peut-être on tirera des revenus des vidéos sous-titrées (mais on ne sait pas encore comment) mais c’est peut-être pour mieux s’accaparer votre travail. » L’auteur conclut qu’on est dans de « l’esclavage 2.0 » plus que du Web 2.0 et encourage les développeurs de logiciels libres « à se retrousser les manches pour proposer un outil similaire à la communauté ».

En revanche, pour l’internaute sourd qui souhaite juste regarder des vidéos en ligne, vive Dotsub ! Même si ce site tout juste âgé de quelques mois doit encore prouver sa capacité à se développer, les sous-titres sont clairs et les vidéos de bonne qualité, ce qui est, en ce qui nous concerne, l’essentiel...

Le site : www.dotsub.com

Commentaires

Répondre à cet article

Twitter