Medias-soustitres

Le portail de référence sur le sous-titrage

Accueil > Internet > Actualités > Le point sur le sous-titrage sur Internet

Le point sur le sous-titrage sur Internet

Internet

Internet et le sous-titrage

Un coup d’oeil à la BBC permet de prendre conscience que proposer du sous-titrage en ligne est techniquement faisable. Sur le site de la télévision publique anglaise, qui consacre de nombreuses pages à tous les genres d’accessibilité, on apprend qu’un test est actuellement en cours (après un premier essai l’année dernière). Ainsi, « Click » (émission sur les nouvelles technologies) et « Eorpa » (émission sur l’europe) sont actuellement regardable sur internet avec un sous-titrage. Mais ce n’est pas tout : « Filmnetwork » (plate de courts métrages de jeunes réalisateurs) va mettre en place un sous-titrage dans les prochains jours et plus tard dans l’année « Panorama » (émission d’investigation de référence), « Video Nation » (vidéos des internautes) et « Capture Wales » (témoignages en provenance du Pays de Galles)... Pour la BBC, le sous-titrage en ligne est une réalité.
Quand à l’émission sur la surdité « See hear », le sous-titrage est bien entendu présent sur la vidéo en ligne par un procédé plus traditionnel, le sous-titrage est incrusté à la vidéo.

D’autres sites, comme celui de la chaîne d’informations américaine CNN publient des retranscriptions de leurs émissions en ligne.

En France, la seule émission du PAF sur la surdité est (heureusement !) sous-titrée et traduite en langue des signes à la télé comme sur Internet. Il s’agit de « L’oeil et la main » diffusé sur France 5 et dont toutes les émissions sont diponibles sur son site officiel. Les autres émissions proposées sur Internet, y compris celles diffusées à la télé avec un sous-titrage, ne sont pas accessibles au public sourd et malentendant via le net...

On parle aussi beaucoup aujourd’hui de « Web 2.0 », c’est-à-dire des possibilités de constituer des communautés autour d’internet via « my space », « you tube », « wat » et autres plates formes du même style. Le sous-titrage y est présent selon la volonté de l’utilisateur ou plutôt du publicateur. Souvenez de cette vidéo que nous vous proposions il y a quelques mois, publiée via le site de dailymotion. Pour y insérer un sous-titrage, nous avions utiliser un logiciel extérieur avant de mettre en ligne la vidéo. Plus récemment, c’est par Google vidéo que nous sommes passés pour diffuser cette vidéo. Ici, le système est plus simple, un fichier texte avec le « timing » et le tour est joué. Avantage supplémentaire : les sous-titres peuent être désactivés ou activés d’un simple clic.

Pour finir, nous sommes allés surfer sur allocine.fr, le site de référence sur le cinéma. Pour les films étrangers, on peut retrouver des bandes annonces et extraits en VOSTF pour certaines et en VF non sous-titrée pour d’autres. Pour les films français, en revanche, pas de bonne surprise, les contenus vidéos proposés sont tous en français non sous-titré.

Le cas particulier des services de vidéo à la demande (VOD)

TF1, France 2, France 3, Canal +, France 5, Arte, M6 ou TPS : autant de chaînes ou opérateurs que de diffuseurs de vidéos à la demande.

Au programme de tous ces services : des films, des émissions, des séries... bref, tout ce qui fait le contenu de vos chaînes préférées se décline sur Internet. Mais le public sourd et malentendant peut-il y accéder ?

D’après nos constatations... Rien pour France Tvod et sur M6 Vidéo, quelques films en VO sur TF1 Vision et TPS Vod, plus de films en VO sur Canal Play, de la VO et (ô miracle) du sous-titrage français de programmes français pour Arte Vod. Nous avons voulu vérifier nos observations en écrivant à tous les services précédement cités. Nous leur avons demandé s’ils proposaient des vidéos sous-titrées et, si oui, s’il y avait des listes ou, si non, si cela était en cours de développement...

TF1 Vision nous explique qu’il « n’existe pas de liste pour les films diffusés en vo, car il y en a très peu » et que « pour les sourds et malentendants le projet de sous-titres est à l’étude ». Voilà qui a au moins le mérite d’être clair !

France TVod semble faire dans la lettre type : « Nous avons bien pris connaissance de votre problème et ce dernier a été transmis à nos équipes techniques qui travaillent actuellement à sa résolution ».

Arte Vod ne répond pas à la question mais nous parle d’audiovision... rien de nouveau donc pour ce qui nous intéresse même si l’initiative est honorable.

M6 obtient la palme de la réponse la plus originale : « Cette excellente idée de diffusion en sous-titré pour les sourds et malentendants est effectivement envisagée, mais n’est malheureusement dans notre axe prioritaire de développement de ce premier semestre de l’année ».

TPS Vod nous explique que le peu de films proposés en VO s’explique par des questions de droits. « Nous regrettons tout comme vous ce manque, mais espérons que ceci pourra être résolu prochainement ». Rien en ce qui concerne le sous-titrage des films français.

Du côté de Canal Play aucune réponse ne nous est parvenue. On se contentera de la réponse de la FAQ du site : « Certains films sont disponibles en version française et/ou en version originale sous titré. L’information figure dans les listes (VF, VOST/VF ou VOST) ainsi que sur chaque fiche programme. Lorsque vous téléchargez un programme disponible en VF/VOST, vous disposez des deux versions et vous pourrez choisir de voir votre programme dans la version qui vous convient. Vous pourrez à tout moment en cours de lecture changer de version si vous le désirez. »

Commentaires

Répondre à cet article

Twitter