Medias-soustitres

Le portail de référence sur le sous-titrage

Accueil > Télévision > Actualités > Désinformation classique (tv hebdo suite)

Désinformation classique (tv hebdo suite)

Télévision

bonjour à toutes et à tous,

Après ma réaction virulente sur le forum suite à l’article paru dans TV Hebdo, un petit coup de gueule pour résumer :
- il serait temps que les « journalistes » et consorts arrêtent de se baser
sur ce que leur racontent les chaînes dès lors que l’on parle de
sous-titrage sourds et malentendants. Le mal est fait, malheureusement.
- Nous, sous-titreuses(treurs) passons pour des incapables surpayés ; relais
logique d’articles bâclés et la résultante d’un discours dénigrant commun
aux chaînes.
- Notre métier est en danger ; le 100% sous-titré implique d’utiliser de
nouvelles techniques. (autrement dit, adaptateurs (trices), recyclez-vous
 !)

Alors, certes, l’accès à l’information télévisée se fera enfin, je l’espère, d’une façon plus sérieuse, mais qui dit que la technique utilisée ne sera pas appliquée aux films, docs et autres ??? et quid de la qualité dans ce cas ?

Les discours sont très flous de ce côté.

On veut réellement du 3 lignes blanc calé à gauche sans aucune grille de
lisibilité pour tout (comme à New York, tiens, ou Québec)

Si oui, faut prévenir, qu’on ait le temps de penser à une reconversion.

L’article effleure aussi le sujet des délais. Là où on demandait à un (bon) adaptateur, il y a 5, 6 ans, 400 s/t par jour, on en demande aujourd’hui presque le double ; soit -pour un programme au débit soutenu- 40 à 50 minutes, au lieu de 25 à peu près.

Un exemple récurrent : « Questions pour un champion », c’est 27 minutes et
entre 500 et 550 sous-titres, souvent à faire en une journée.

Bref, il ne me semble pas compliqué de faire connaitre au public la vérité
sur ce métier, son coût et le temps passé. Je préfère jouer la transparence puisque les chaines, elles, ne la jouent pas.

Pas compliqué de faire un article (ou « dossier » oh, là, là !!) représentatif ; il suffit de poser les bonnes questions aux bonnes personnes, c’est tout.

Tout le monde en sortira mieux informé.

Cordialement,
Denis Poudou
(adaptateur - comme les prises électriques, je sais.)

1 Commentaire

  • Sarah
    23 octobre 2008

    Bonsoir !

    L’endroit est peut-être inapproprié, mais je me lance.
    D’ici la fin de l’année, je serai titulaire d’un Deug en Sciences Humaines et Sociales, et je songe sérieusement à m’orienter vers l’honorable métier de sous-titreuse.

    C’est pourquoi j’aimerais savoir s’il existe un cursus pour y parvenir, voire même une licence professionnelle...
    En somme, je ne sais absolument pas quelles études suivre pour exercer le métier en question.

    En espérant avoir une, voire plusieurs réponses (soyons fous), bonne soirée à vous !

    Répondre à ce commentaire



Répondre à cet article

Twitter