Medias-soustitres

Le portail de référence sur le sous-titrage

Accueil > Télévision > Actualités > « La télé oublie les sourds... »

« La télé oublie les sourds... »

Télévision

Mardi soir, la chaîne de la TNT Direct 8, a proposé un dossier de 10 minutes sur le manque de sous-titrage à la télévision.

Cette séquence a été diffusée dans l’émission média « Morandini ! » en réaction au dossier de Tv Hebdo de la semaine précédente (-voir notre article-).

Nous vous proposons de regarder le reportage puis la discussion sur le plateau entre l’animateur Jean-Marc Morandini et Jérémie Boroy, président de l’Union nationale pour l’insertion sociale des déficients auditifs (UNISDA).
Nous y avons ajouté un sous-titrage.


Intervenante dans le reportage :
- Florence Duprat, rédactrice en chef de Tv Hebdo

Intervenants sur le plateau :
- Jean-Marc Morandini, animateur
- Jérémie Boroy, président de l’UNISDA
- Matthieu Delormeau, chroniqueur

Précision :
Au début de son intervention, Jérémie Boroy montre une feuille sur laquelle est écrit « Cette émission n’est ni sous-titrée, ni doublée en Langue des Signes » puis une autre feuille où on peut lire « quelle honte » barré et « quel dommage » juste en dessous...


Retranscription de l’émission au format PDF

titre documents joints

3 Commentaires

  • bazureau
    28 septembre 2006

    Bravo Jérémie ! Tu as tout dit !!! C’est un pas en avant qui s’amorce... Et merci d’avoir mis en évidence que l’émission elle-même n’était pas sous-titrée !

    Merci à Sophie et JP pour le sous-titrage, je me suis régalée...

    Répondre à ce commentaire


  • Hyacinthe
    29 septembre 2006

    Bonsoir à toutes et tous (Sourds et non sourds)
    De telles initiatives, qui vont dans le sens de la fin des ségrégations entre handicapés et futurs handicapés sont de nature à redonner confiance dans les actions collectives en ces veilles de consultations électorales.
    Ils y a d’autres initiatives à prendre vers le public « auditif », par exemple des affichettes dans les moyens collectifs de transports ou à apposer dans les lieux publics afin de rappeller que 6 millions de personnes (en France) sont malentendants et que l’on peut les aider en soutenant leurs actions (ex : en faveur du sous-titrage généralisé des émissions de télévision)

    Répondre à ce commentaire



Répondre à cet article

Twitter