Medias-soustitres

Le portail de référence sur le sous-titrage

Accueil > Télévision > Actualités > « Journal de la tv » : Tv 7 jours parle du sous-titrage

« Journal de la tv » : Tv 7 jours parle du sous-titrage

Télévision

Vendredi 12 janvier, Thierry Moreau, directeur de la rédaction de Télé 7 jours, est venu parler à Jean-Marc Morandini du prochaine numéro de son hebdo télé dans lequel on retrouve un dossier sur le sous-titrage...

- Téléchargez la retranscription au format pdf en cliquant ici
- Téléchargez l’extrait au format mp3 (source : europe1.fr) en cliquant ici

Ou si vous préférez, voici directement la retranscription de l’échange...

Jean-Marc Morandini : Lundi, c’est la première dauphine de Miss France 2007 que vous retrouverez en couverture de Télé 7 jours, Sophie Vouzelaud, qui est malentendante et elle veut mettre à profit sa nouvelle notoriété pour interpeller l’opinion sur la nécessité de travailler et de sous-titrer à la télévision les programmes pour les sourds elle estime que les malentendants sont oubliés de la télé. Thierry Moreau, bonjour…

Thierry Moreau : bonjour…

Jean-Marc Morandini : vous êtes le directeur de la rédaction de Télé 7 jours, quelle est la situation aujourd’hui concernant les sourds et les malentendants à la télé ?

Thierry Moreau : alors déjà concernant leur nombre, y’a 5 à 6 millions de personnes qui sont concernées dont un peu moins de la moitié qui sont malentendants de naissance mais ça fait quand même beaucoup de monde. Alors la loi, le CSA, oblige les chaînes d’ici 2010, à sous-titrer, pour les chaînes hertziennes en tout cas, la quasi-totalité de leurs programmes. Alors le problème c’est qu’il y a beaucoup de diversité : Francetélévisions est leader avec plus de 50% des programmes qui sont disponibles et accessibles aux malentendants, notamment le journal de 13h et de 20h puisque le problème c’est le direct pour le sous-titrage, TF1 fait un petit 30%, alors eux ils disent qu’ils sont pas assez satisfaits techniquement de ce qui se fait donc ils laissent à Francetélévisions le sous-titrage du direct, et M6, qui fait un petit 10%, ils sont vraiment à la traîne, alors eux ils disent tout simplement qu’ils ont pas les moyens…

Jean-Marc Morandini : Et le vrai problème c’est quoi ? C’est que ça coûte cher ?

Thierry Moreau : ça coûte… ça coûte cher oui parce que sur une année ça représente 7,2 millions d’euros pour sous-titrer la totalité des programmes pour vous donner une petite mesure, une minute de programme sous-titrée ça coûte 15 euros et il faut 25 heures pour sous-titrer une heure. Voilà, donc c’est effectivement des choses ambitieuses mais en même temps est-ce qu’on peut pas penser que pour une année présidentielle, 5 à 6 millions de personnes qui sont exclues du débat politique sous prétexte qu’elles ne peuvent pas suivre à la télé les débats en direct, c’est quand même un petit peu gênant…

Jean-Marc Morandini : Alors qu’est-ce qu’il faudrait faire ? Est-ce qu’il y a des projets là-dessus ?

Thierry Moreau : On peut s’inspirer de l’étranger notamment parce qu’aux USA, il y a une loi qui date de 90 où presque 100% de toutes les chaînes y compris cablo-satellitaire sous-titrent leurs programmes. Par exemple, il y a une loi qui dit aux Etats-Unis que dans un lieu public, si vous avez une télévision dans un café, et bien c’est obligatoirement sous-titré. Ce qui d’ailleurs est très bien perçu par tout le monde puisque comme y’a souvent du bruit dans les lieux publics ça permet de suivre…

Jean-Marc Morandini : Ah oui, moi je pensais que c’était pour ça qu’aux Etats-Unis y’avait partout les sous-titres. Je pensais que c’était à cause du bruit…

Thierry Moreau : Pas du tout, c’est pour être disponible aux malentendants…

Jean-Marc Morandini : Ah, d’accord !

Thierry Moreau : Et puis ils ont un système intelligent aux Etats-Unis c’est que par exemple ils sponsorisent les sous-titres. C’est-à-dire que quand vous avez une grande émission de prestige, et ben à la fin vous avez un panneau qui dit « cette émission était sponsorisée par telle marque de yaourt »…

Jean-Marc Morandini : Au moins, ça permet d’amortir les coûts de ces sous-titres.

Thierry Moreau : Voilà. Alors de manière plus réglementairement et plus européenne, la BBC sous-titre 95% de ses programmes avec des systèmes proches de la perfection, donc on pourrait aussi s’inspirer de ces exemples-la. Un petit mot pour finir peut-être sur « L’œil et la main » qui est la seule émission sur France 5, qui est disponible uniquement pour les malentendants, c’est trois samedis par mois à 9h45, c’est présenté depuis 2003 par Daniel Abbou et Sandrine Herman qui sont deux personnes sourdes… Voilà, il y a encore beaucoup de choses à faire mais ça commence à bouger et en tout cas nous à Télé 7 jours on pense que c’est un bon combat et on va se battre avec eux…

Jean-Marc Morandini : Y’a du travail, tout à fait… Merci beaucoup Thierry Moreau, directeur de la rédaction de Télé 7 jours.

Diffusé sur Europe 1 entre 10.30 et 12.00 dans "le journal de la télé" du vendredi 12 janvier 2007.

titre documents joints

  • info document (PDF – 48.8 ko)

    Téléchargez la retranscription au format pdf

  • info document (MP3 – 1.4 Mo)

    Téléchargez l’extrait au format mp3 (source europ1.fr)

Commentaires

Répondre à cet article

Twitter