Medias-soustitres

Le portail de référence sur le sous-titrage

Accueil > Télévision > Actualités > « Sept à Huit » et la météo bientôt sous-titrés sur TF1

« Sept à Huit » et la météo bientôt sous-titrés sur TF1

Télévision

TF1 a annoncé le sous-titrage du magazine d’information « Sept à huit » et des bulletins météo diffusés autour des journaux à partir de janvier 2008. Comme pour les éditions de 13h et 20h, la technique du perroquet sera utilisée.


D’après le site de la rédaction de TF1, le magazine d’information dominical « Sept à huit » et les bulletins météo entourant les journaux seront sous-titrés à partir de janvier 2008.

Rappelons que depuis le 2 avril 2007, les éditions de 13h et 20h sont sous-titrées en direct avec un procédé nouveau en France : la technique du perroquet.

Jérémie Boroy, président de l’Unisda, a été interviewé par la rédaction de TF1 pour dresser un bilan de ces premiers mois d’info accessible...


Interview réalisée par la rédaction de TF1 diffusée sur wat.tv

Retranscription des propos de Jérémie Boroy

C’est une révolution qui s’est passée en France puisque, pour la première fois, une campagne pour l’élection présidentielle et ensuite pour les législatives est complétement accessible aux personnes sourdes. Une campagne se passant essentiellement sur les chaînes de télévision, essentiellement les plus regardées comme TF1, il fallait qu’on ait ce qu’il manquait, le sous-titrage, pour pouvoir participer d’abord au débat démocratique comme tout le monde, mais aussi aux échanges qu’on a avec sa famille, ses amis ou au boulot puisqu’on parle souvent du débat qui a lieu à la télé la veille, de la dernière déclaration de tel ou tel candidat...
C’est vraiment la première fois que sur un événement comme ça, sur un rendez-vous qui concernait des millions de personnes en France, les personnes sourdes pouvaient y assister en direct, en même temps avec un sous-titrage de qualité. On avait les deux candidats qui s’affrontaient et le sous-titrage qui suivait relativement bien et ça s’est vu dès le soir du débat et le lendemain quand les personnes sourdes ont échangé d’abord entre elles et ensuite avec les autres sur le débat de la veille. Pas sur le fait qu’il ait été sous-titré, sur le sujet même du débat. Et ça, c’est vraiment une grande victoire.
Quand on est dans les séquences de plateaux, là on a vraiment un sous-titrage dynamique, qui colle avec l’image, c’est vrai que dès qu’on enchaîne plateau/sujet/plateau/sujet/plateau/sujet, on risque parfois de perdre le fil, mais ça, c’est des choses qui vont s’améliorer. C’est de mieux en mieux, que ce soit sur TF1 ou chez les autres chaînes qui ont démarré en même temps, il y a une évolution.

Maintenant, il y a une attente qui reste très forte, vous allez dire que j’exagère mais c’est le recours à la langue des signes pour le public qui s’appuie davantage sur ce mode de communication, qui n’est pas toujours à l’aise avec l’écrit.
Il y a des sourds qui communiquent prioritairement en langue des signes et qui aspirent aussi à suivre un minimum de programmes télévisés avec une traduction en langue des signes ou une présentation directe en langue des signes. Ca se fait beaucoup dans d’autres pays, en France on reste très timides avec la langue des signes. Il y a quelques minutes par ci par là sur les chaînes publiques, mais c’est vrai que si demain TF1 proposait un flash info ou même un journal télévisé quotidien traduit en langue des signes accessible à tout le monde en même temps, ça serait quelque chose de très fort.

À propos des émission sous-titrées

- Sept à huit, chaque dimanche à 19.00, propose des reportages d’actualité et des éclairages sur les problématiques mondiales. L’émission est aussi célèbre pour son interview intimiste de personnalités en fin d’émission...
- La météo la plus regardée de France sera sous-titrée à 13.40, 19.50 et 20.40

Commentaires

Répondre à cet article

Twitter