Medias-soustitres

Le portail de référence sur le sous-titrage

Accueil > Télévision > Actualités > Sous-titrage en 2007 : Les premiers chiffres

Sous-titrage en 2007 : Les premiers chiffres

Télévision

Cet été, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel a publié les bilans des chaines du groupe France Télévisions (France 2,3,4,5). On y parle des actions faites en faveur du sous-titrage... Et la tendance positive de ces dernières années se confirme.

France 2 : 4814 heures et 8 minutes

Le résumé du CSA : "France 2 a poursuivi ses efforts en matière de sous-titrage en portant sa part de programmes accessibles aux téléspectateurs sourds ou malentendants à près de 60 % de son offre. Celle-ci inclut 2/3 de programmes inédits et bénéficie d’une large exposition."

En vert, la part sous-titrée pour chaque genre de programme

En 2007, 58,9 % de l’ensemble de sa diffusion, hors écrans publicitaires a été sous-titrée sur France 2. C’est 589 heures supplémentaires qu’en 2006. Le CSA note aussi qu’on est près de 5 fois au-dessus du seuil de l’obligation de la chaine, même si celui-ci n’est plus vraiment d’actualité avec le 100% sous-titrage de 2010...

Quelques données issues du bilan de France 2 :
- 65,2 % des programmes accessibles aux téléspectateurs sourds ou malentendants étaient inédits
- 80 % des programmes sous-titrés ont été diffusés avant minuit.
- Le sous-titrage en direct est en progression de 3,8% s’établissant à 906 heures et 42 minutes (dont 600 heures d’infos et 238 heures de sport)
- Deux des cinq journaux de Télématin sont traduits en LSF depuis septembre 2006, cela représente 31 heures sur l’année

France 3 : 5117 heures

Le résumé du CSA : "France 3 a continué [...] un effort important en 2007 en sous-titrant 5 117 heures de programmes, soit 351 heures de plus qu’en 2006. Désormais, 67% des émissions de la chaîne sont rendus accessibles au public souffrant d’une déficience auditive."

Une précision pour commencer, les 67% sous-titrés ne tiennent pas compte des pubs et des émissions régionales. Le CSA selue la "réelle diversité dans les genres proposés aux téléspectateurs sourds ou malentendants".
Hors les "Questions aux gouvernement" (sous-titrées tout le temps et en LSF pour l’Assemblée Nationale) dont les 55 heures ne sont pas comptabilisées dans le total, 89 heures de programmes ont été sous-titrés en direct.
France 3 diffuse aussi des films en version originale sous-titrée le dimanche en toute fin de soirée dans son Cinéma de minuit.

Et enfin, petit clin d’oeil habituel à C’est pas sorcier, systématiquement sous-titré...

France 4 : environ 100 heures

Le résumé du CSA : "France 4 ne propose toujours pas de programmes spécifiquement adaptés aux téléspectateurs sourds et malentendants et ne diffuse que quelques films et séries en version originale sous-titrée. Outre leur faible volume (1,2 % du volume de diffusion hors écrans publicitaires), il ne s’agit que d’oeuvres cinématographiques et audiovisuelles d’expression originale non française."

A défaut de sous-titrage spécifique, un peu de version orginiale sous-titrée : France 4 a diffusé 118 épisodes de séries britanniques, canadiennes et américaines et 7 films étrangers pour 1,2% du total des programmes soit une grosse centaine d’heures.
Parce qu’il faut positiver, le CSA note que cela "est néanmoins cinq fois plus important qu’en 2006".

La chaîne explique que cette situation est "le fait de l’incapacité technique de son actuelle régie à diffuser du télétexte". France 4 annonce toutefois vouloir sous-titrer 100% de ses programmes "à l’horizon 2010". Contactée par Medias-soustitres.com, la chaine nous a confirmé qu’un projet de modification de la régie "était en cours", sans pouvoir transmettre de dates pour le moment.

France 5 : 3862 heures

Le résumé du CSA : "L’augmentation du nombre de programmes sous-titrés à destination des personnes sourdes ou malentendantes, conformément à la loi de février 2005, qui impose aux chaînes publiques l’accessibilité à la totalité de leurs programmes en 2010, est à saluer. En 2007, France 5 a offert 3 862 heures de programmes accessibles, soit 1 316 heures de plus qu’en 2006. Ce sont donc près de 50 % de l’ensemble de la diffusion (hors écrans publicitaires) qui ont été rendus accessibles."

Le conseil d’administration du 12 décembre 2006 avait fixé le volume de programmes faisant l’objet de modalités d’accès particulières pour les personnes sourdes ou malentendantes à 3 200 heures diffusées sur la tranche des 24 heures.
En 2007, 3 862 heures, soit 48 % du volume horaire, sont accessibles aux sourds ou malentendants.

Sur France 5, cases d’animation, documentaires et de plus en plus de magazines sont sous-titrés (parmis lesquels Les Escapades gourmandes, Silence ça pousse, Question maison, Les Maternelles, Chez FOG...)
Le CSA rappelle aussi la diffusion du magazine L’Oeil et la main. Le programme est décrit ainsi : "L’oeil et la main aborde des thèmes reflétant les préoccupations propres à la communauté sourde, ainsi que des thèmes d’information générale, les malentendants - dont beaucoup ont des problèmes de lecture - étant souvent coupés de ces informations. L’émission veille à faire communiquer entre elles l’ensemble des composantes de la communauté sourde, et de faire communiquer celle-ci avec la communauté entendante afin de garder son caractère « grand public ». Elle propose des reportages sous-titrés et aussi en langue des signes."

Historique du sous-titrage sur France Télévisions

Commentaires

Répondre à cet article

Twitter