Medias-soustitres

Le portail de référence sur le sous-titrage

Accueil > Télévision > Actualités > Sous-titrage : les principales chaînes ont 5 ans pour devenir (...)

Sous-titrage : les principales chaînes ont 5 ans pour devenir accessibles

Télévision

Interview de Jérémie Boroy, Président de l’Unisda, sur les amendements adoptés en première lecture mercredi 9 juin par l’Assemblée nationale.

Rappel des principaux éléments du texte adopté :

- sous-titrage de la totalité des programmes TV des chaînes publiques dans un délai de cinq ans ;

- pour les chaînes autorisées par voie hertzienne terrestre dont l’audience moyenne annuelle dépasse 2,5% de l’audience totale des services de télévision : sous-titrage de la totalité des programmes, dans un délai de cinq ans.

- Les programmes sous-titrés dans 5 ans : une promesse à tenir ?

Quand la loi sera promulguée, il ne s’agira plus d’une promesse mais bien d’une obligation ! Nous nous félicitons de cette intervention du législateur qui va à coup sûr contribuer à l’accès à l’information et à la citoyenneté des personnes sourdes ou malentendantes en France. Pouvoir allumer sa télévision et tomber systématiquement sur des programmes sous-titrés : c’est le rêve de toute personne sourde ou malentendante !
L’Unisda veillera de près à l’application de cette nouvelle disposition pour que cette accessibilité soit enfin une réalité.

- Les chaînes vont-elles collaborer ou faire de la résistance ?

Nous souhaitons aborder cette nouvelle obligation avec elles dans un esprit constructif et nous sommes disposés à les accompagner dans cette nouvelle époque pour être sûr qu’au-delà de l’aspect quantitatif, nous puissions bénéficier d’un sous-titrage de qualité.

- Quel rôle a joué l’Unisda dans cette mobilisation ?

La revendication sur le sous-titrage est portée, depuis de très (trop ?) nombreuses années, par toutes les familles et sensibilités du monde de la surdité en France, l’Unisda est complètement dans sa mission en la portant auprès des décideurs. L’Union a su se faire entendre et je m’en réjouis !

2 Commentaires



Répondre à cet article

Twitter