Medias-soustitres

Le portail de référence sur le sous-titrage

Accueil > Télévision > Actualités > Sous-titrage télé 2006 : Les projets des chaînes

Sous-titrage télé 2006 : Les projets des chaînes

Télévision

Médias sous-titrés a écrit à TF1, France 2, France 3, France 5, ARTE et M6 pour leur demander de nous parler de leurs projets en matière de sous-titrage pour l’année 2006.

Nous avons ainsi posé des questions d’ordre général et des questions plus spécifiques à chaque chaîne (à quand des divertissements sous-titrés pour TF1, à quand du sous-titrage dans les régions pour France 3...).

Voici leurs réponses intégrales...


France 2
La diffusion de programmes sous-titrés reste une priorité pour France 2. Chaque année, la part des émissions sous-titrés est de plus en plus importante. Ainsi, elle représentait 20% des programmes en 2002, 26% en 2003 et 33% en 2004.

"France 2 met l’accent sur le sous-titrage en direct des éditions du Journal de 13h, de 20h, ainsi que des éditions spéciales consacrées aux soirées électorales. La chaîne porte également une attention particulière aux sous-titrages des émissions destinées à la jeunesse notamment pendant les vacances scolaires. Les films et les téléfilms diffusés en première partie de soirée ainsi que les documentaires du vendredi soir et certaines séries(Urgences, Des jours et des vies, Amour,gloire et beauté...) sont également sous-titrés. Enfin, France 2 diffuse quotidiennement à 11h30 un flash d’information accessible aux sourds et malentendants(sous-titrages et langue des signes).

Le groupe France Télévisions veillera à assurer la diversité de cette offre, en sous-titrant 11 genres différents (cinéma, fiction, variétés, information, magazine, sport...)."

Le Chef du Service Communication Téléspectateurs


France 3
"J’ai le plaisir de vous préciser que les objectifs et projets de France 3 pour les mois à venir, sont d’augmenter la diversité et le volume de programmes sous-titrés disponibles en stock mais aussi d’aborder le sous-titrage des programmes proches du direct ou en directs.

De ce fait, une mission d’étude initiée en juillet 2004 a pour but d’analyser les procédés de sous-titrage existants, la faisabilité de leur mise en œuvre et leur fiabilité et d’autre part, de rechercher ou d’initier de nouveaux modes de réalisation de sous-titrage télétexte pour les émissions proches du direct ou en direct (plateaux de « THALASSA », et « Des Racines et des Ailes »).

La démarche engagée par France 3 est de tester et appliquer la ou les techniques retenues, en priorité aux émissions diffusées sur le réseau national puis, en fonction des résultats obtenus et des solutions à apporter aux problèmes techniques que vous signalerez, d’étendre ce ou ces procédés aux émissions diffusées dans les décrochages régionaux."

Delphine Wasser (Responsable des Relations Téléspectateurs)


France 5
"France 5 développe chaque année une véritable politique de sous-titrage de ses programmes à destination des sourds et des malentendants. Elle a diffusé plus de 604 heures de programmes sous-titrés en 2002, 1 215 heures en 2003 (sur 825 heures prévues) et 1 280 heures en 2004 (sur 1 210 heures prévues).

France 5 a porté tout particulièrement son attention sur les documentaires d’une part et sur les programmes à destination de la jeunesse d’autre part, émissions-phare de sa grille. Toutefois, nous sommes conscients que cet effort important est encore insuffisant et nous avons prévu, conformément à nos engagements vis-à-vis du ministère, d’augmenter le volume de programmes sous-titrés dans les années à venir.

En 2005, la chaîne diffusera au moins 1 980 heures de programmes sous-titrés puis 2 750 heures en 2006. Elle est aujourd’hui mobilisée pour continuer à respecter ses engagements."

Isabelle Pivier (Chargée des Relations Téléspectateurs)


M6
"Je vous confirme que M6 maintien ses objectifs en matière de sous-titrage des programmes et que nous dépasserons cette année encore notre obligation conventionnelle de 800h en 2005.
L’année prochaine notre objectif est de 1000 heures ce qui représente près de 3 heures par jour.

Pour les productions propres, qui sont toujours livrées aussi tardivement, nous étudions avec les autres chaînes et nos fournisseurs les évolutions techniques qui nous permettraient de raccourcir les délais de fabrications des sous-titres, tout en conservant - ce qui est notre priorité - une qualité des sous-titrage irréprochable, dans la forme et dans le fond."

Alain Chartiez (service communication)


Nous remerçions ces chaînes d’avoir accepté de nous répondre. En revanche, et malgré nos multiples sollicitations, TF1 et ARTE n’ont pas répondu à nos messages à ce jour...

Réagissez à ces annonces dans notre forum en cliquant sur « Répondre à cet article ».

5 Commentaires

  • Richardiii
    16 janvier 2006

    Je ne suis pas surpris de l’absence de réponse d’Arte. Je leur ai écrit à plusieurs reprises, en particulier pour leur demander de restreindre leur déplorable habitude de laisser en fond sonore la voix en langue originale quand ils font une traduction simultanée en français. Le résultat est inaudible (et épuisant) pour une personne malentendante. J’avais le fol espoir qu’un de mes courriers passerait dans leur séquences « courrier des spectateurs ». Je n’ai même pas obtenu de réponse.

    Cela vaut surtout pour le direct. Mais cette pratique encombre malheureusement aussi beaucoup de documentaires dans lesquels les voix des personnalités interrogées sont mal recouvertes par une traduction simultanée. Évidemment, en l’absence de sous-titres télétexte, il serait préférable que la traduction ne soit pas orale, mais simplement sous-titrée

    Répondre à ce commentaire


  • Arthur
    10 mars 2006

    Il reste étonnant que France 3 et M6 soient aussi positifs dans leur discours alors que depuis des années, je ne cesse de leur faire comprendre que le sous titrage teletexte n’arrive pas au téléviseur ... de celui qui s’est abonné à TPS.

    Pour France2 et TF1, aucun problème.

    Pour TF1, particulièrement, Patricia VERGNERIE, responsable du sous-titrage téletexte, a été d’une grande qualité d’écoute et de réaction lorsque début novembre 2005, TF1 a passé sa régie en numérique, provoquant malheureusement pendant quelques jours la perte de réception des sous-titres.

    Par ailleurs, question divertissement, soulignons que la chaîne sous titre régulièrement « Attention à la marche » depuis février 2006, me semble-t-il.

    Mais pour France3, aucune transmission de téletexte.

    En ce qui concerne M6, la transmission a effectivement lieu, mais n’est pas techniquement correcte car les sous-titres sont soit incomplets en nombre, soit tronqués donc inexploitables.
    Dans ces deux cas, aucun contact durable n’a pu être établi avec les services concernés de ces chaînes.

    Puisque TF1 et France2 font des efforts, même pour ceux qui sont enclavés et « obligés » de passer par TPS, pourquoi M6 et France3 font ils ainsi la « sourde oreille » ?

    Répondre à ce commentaire


    • Philippe Rocchi
      10 mars 2006

      « Attention à la marche » est sous-titré tous les jours depuis maintenant plusieurs années me semble-t-il. Patricia Vergnerie fait de réels efforts en ce qui concerne le sous-titrage sur TF1 mais les moyens financiers ne semblent pas suivre... Je dois reconnaître que son absence de réponse m’a beaucoup surpris étant d’accord avec tout sur ses qualités d’écoute.

      En ce qui concerne France 3 et M6 nous allons nous renseigner... (vous pouvez passer un coup de gueule pour nous expliquer précisèment toutes vos « aventures »)

      Voir en ligne : Passer un coup de gueule

      Répondre à ce commentaire


      • Arthur
        24 mars 2006

        Vous avez totalement raison en ce qui concerne Attention à la marche, Jean-Luc Reichman ayant insisté pour que son émission soit accessible aux malentendants. Mon clavier a fourché et c’est l’émission concurrente La Cible que je voulais indiquer comme étant sous-titrée depuis peu.

        En ce qui concerne M6, la situation s’est miraculeusement améliorée depuis quelques semaines et les sous-titres ne sont plus hachés. Il ne leur manque plus que l’art de savoir communiquer en répondant aux courriels, par exemple.

        Il ne reste plus, dans ce panel, que France3 qui, malgré de nombreux échanges email et téléphone depuis 2003, ne diffuse toujours pas les sous-titres via TPS.

        Répondre à ce commentaire



Répondre à cet article

Twitter