Medias-soustitres

Le portail de référence sur le sous-titrage

Accueil > Télévision > Actualités > UNISDA 25 fevrier - APPEL AUX SENATEURS

UNISDA 25 fevrier - APPEL AUX SENATEURS

Pour une obligation du sous-titrage de l’intégralité des programmes TV

Télévision

UNISDA
Union Nationale pour l’Insertion Sociale des Personnes Déficientes Auditives

Le 25 février 2004

Projet de loi pour l’égalité des droits et des chances,
la participation et la citoyenneté des personnes handicapées

APPEL AUX SENATEURS :
Pour une obligation du sous-titrage de l’intégralité des programmes TV

L’UNISDA souhaite que la nouvelle loi instaure une nouvelle obligation faite aux chaînes de télévision de sous-titrer la totalité de leurs programmes.

L’Unisda demande que la loi prenne en compte les attentes des millions de personnes déficientes auditives.

Leur participation et leur citoyenneté passe par leur accès à l’information. Or, en France, seuls 15% des programmes télévisés hertziens sont accessibles aux citoyens sourds et malentendants (contre plus de 80% dans certains pays).

Ce retard français entraîne des situations d’exclusion inacceptables.

La technique permet aujourd’hui de sous-titrer tous les types de programmes. Les moyens financiers des chaînes leur permettent également de faire face à cette demande.

Un plan de rattrapage en matière de sous-titrage a été annoncé il y a un an par le ministre de la Culture et la secrétaire d’Etat aux Personnes handicapées. Ce plan qui ne concerne que les chaînes publiques est insuffisant et trop peu ambitieux.

L’Unisda demande que la loi, actuellement étudiée par les sénateurs, intègre de façon claire l’obligation des chaînes publiques et privées de sous-titrer la totalité de leurs programmes.

Plusieurs amendements (n° 139 et 229 - après article 32) ont été déposés dans ce sens par des sénateurs de la majorité (Nicolas About, président de la commission des affaires sociales, UMP) et de l’opposition (Jean-Pierre Godefroy, socialiste).

L’Unisda appelle l’ensemble des sénateurs à adopter ces amendements qui permettront une nette amélioration du quotidien des personnes sourdes et malentendantes en France.

Contact : 06 14 64 93 46

L’UNISDA fédère les principales associations françaises représentatives en matière de surdité. Porte parole du comité d’entente, l’Unisda siège également à la commission permanente du Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées.

Commentaires

Répondre à cet article

Twitter