Medias-soustitres

Le portail de référence sur le sous-titrage

Accueil > Télévision > Actualités > « Vis ma vie » : un sujet sur une vie de sourd

« Vis ma vie » : un sujet sur une vie de sourd

Télévision

Dans l’émission du Mardi 2 février 2004 à 23h05, il semblerait que L’émission « vis ma vie » passe un reportage sur une personne sourde.

Nous avons contacté TF1 pour savoir si l’émission sera sous-titrée.
Voici ce que nous avons reçu :

"Non, malheureusement cette émission ne sera pas sous-titrée.
Elle ne sera livrée que la veille au soir comme la plupart
des émissions de ce genre et seul un procédé de sous-titrage
en direct pourrait permettre qu’elle soit sous-titrée à temps
pour la diffusion. Ce dont nous ne disposons pas à l’heure
actuelle."
TF1 - Direction de la Diffusion
SOUS-TITRAGE TÉLÉTEXTE

Suite à cet email, nous avons contacté Réservoir Prod par e-mail puis par téléphone et qui nous a donné cette information :

Seul le 3e reportage consacré à la personne sourde fera l’objet d’un « sous-titrage ».
- nous (Reservoir prod) avons fourni notre reportage avec des sous-titres mais nous ne savons pas si TF1 (le diffuseur) le diffusera avec ou sans le sous-titrage.

- Pour le plateau, nous aurons un interprète LSF qui permettra de suivre la conversation.

Résume de l’histoire : On pourra peut-être suivre l’émission sur la personne sourde (les deux autres reportages eux ne le seront pas. Ce sera donc uniquement le 3e reportage qui passera dons vers 23h30 - 00h00.

- Le sujet (film) devrait être sous-titré (sans aucune certitude, de plus nous ne savons pas s’ils vont sous-titrer uniquement la personne sourde parlant en LSF , (puisqu’il semble que ce soit le cas) ou toutes les personnes intervenant pendant le film)

- la discussion sur le plateau n’aura pas de sous-titrage mais un interprète LSF (tant pis pour les autres ?)

Cette diffusion illustre bien les problèmes du sous-titrage sur les chaînes françaises, les producteurs et les diffuseurs se rejettant chacun le problème. De plus il est clair que la production ne fait aucune différence entre les différents types de surdite, ce qui semble largement les dépasser.

Nous espérons que malgré cela, vous pourrez suivre l’émission.

Site de l’émission « Vis ma vie » : cliquer ici

5 Commentaires

  • Riane
    2 février 2004

    Rhhhhaaaaaa .... je fais comment pour suivre ?????

    l’AFIDEO a du pain sur la planche à ce que je vois !!!!

    Ariane

    Voir en ligne : AFIDEO

    Répondre à ce commentaire


  • Jeep
    2 février 2004

    Merci !!!
    L’émission « Vis ma vie » a donné pleins de curiosité et de découverte aux téléspectateurs... enfin pas tous les spectateurs :
    les sourd-e-s français-e-s

    Sans le sous-titrage, comment peut-on comprendre, à part regarder l’image animée ? Sans lecture, comment fait-on pour maintenir le coefficient intellectuel indispensable pour vivre « TOUS EGAUX » à la société !?? Comment peut-on prendre recul, analyser et évoluer nos connaissances ?

    Nous voulons juste participer, comprendre et échanger... Nos yeux entendent, c’est tout !!!

    Au nom du peuple Sourd,

    Jeep et Jojo

    PS : on adore Laurence FERRARI et espère compter sur elle pour répondre nos revendications.

    Répondre à ce commentaire

  • stefhan
    2 février 2004

    « (tant pis pour les autres ?) »

    Comme toujours... :-/

    Répondre à ce commentaire

  • Hugues
    2 février 2004

    On voit bien l’essence meme du probleme..
    Ceci dit, je tiens quand meme a noter que VisMaVie est l’une des tres rares emissions (pour ne pas dire la seule ?) que j’arrive a suivre quasiment sans sous titres. Il faut dire que la qualite des reportages est assez excellente..

    Ceci dit, je déplore le manque de sous titrage - dans une société basée sur l’égalité.. -, mais SURTOUT cette histoire d’interprete LSF sans sous titrages. La, c’est vraiment de l’ignorance ou du je m’en foutisme flagrant pour tous les autres types de surdités..

    Répondre à ce commentaire

  • sophie drouvroy
    4 février 2004

    Ce que j’ai apprécié dans ce reportage :
    - sous-titres en incrustrés dans la vidéo
    - C’est qu’elle insiste bien sur la culture française en DVD des films français. Qu’il n’y a pas de films français sous-titrés ou peu.
    - Elle oralise d’un temps à un autre. (donc les sourds ne sont pas forcément muets) - elle parle tres bien - dixit JP

    Ce que j’ai pas aimé :
    - C’est qu’il y avait un interpréte lsf uniquement pour ce reportage or il était là depuis le début, ils auraient pu mettre le médaillon du début jusqu’à la fin !
    - et point de sous-titrage pour le débat.

    Medias soustitres se propose de retranscrire le débat par écrit comme il l’avait fait pour « questions d’actu » pour ceux qui ne comprennent pas la LSF ou qui n’avaient pas d’entendant à portée de main.

    Répondre à ce commentaire



Répondre à cet article

Twitter