Medias-soustitres

Le portail de référence sur le sous-titrage

Accueil > Cinéma > Actualités > Donoma, une petite production montre la voie en matière de sous-titrage (...)

Donoma, une petite production montre la voie en matière de sous-titrage !

Cinéma

Hier soir a eu lieu au Grand Rex, l’avant-première de Donoma, un film guérilla.
Nous étions là pour découvrir cette jolie merveille du cinéma indépendant.

Avec un accueil en musique, ou plutôt en percussions. Merci pour les vibrations.

L’équipe de Donoma a pris le pari de sous-titrer TOUTES les copies, avec un sous-titrage de qualité comme on voit si rarement au cinéma, surtout sur un film tourné en français.

Quand le festival Cinémondes et la société de sous-titrage Nice Fellow nous ont offert une copie de DONOMA sous-titrée pour les sourds et malentendants, nous avons appris que non seulement très peu de films français étaient sous-titrés mais encore que les séances étaient tellement rares que cette communauté passait souvent à côté. avec les nouveaux formats numériques, les sous-titrages VFST sont devenus financièrement abordable. Pour autant, ils sont toujours absent des écrans de cinéma français, alors nous avons décidé de distribuer le film avec ce sous-titrage sur toutes les copies et donc à toutes les séances. (extrait du dossier de presse)

Je vais reprendre les paroles de Jean-Philippe

« Un sous-titrage de superbe qualité (merci à Nice Fellow) incrusté dans le film et assumé totalement, au point de l’utiliser dans le film pour les entendants, et enfin, et surtout la preuve fulgurante que le sous-titrage n’est pas réservé aux grosses productions.

Se soucier des autres comme de soi-même, et finalement c’est un peu le sujet de ce film hors-norme, qui me fait rêver d’un nouveau genre pour le cinéma français.

Images superbes et étonnantes (un contrepied fabuleux du numérique qui ramène le cinéma plus proche de la photographie, sans dénaturer le sujet), et surtout des histoires qui vous emportent. Une vision adulte de la complexité de nos relations.

On est dans un conte moderne, où les scènes d’amour sont crues sans voyeurisme, où les filles ne sont pas dénudées et plus époustouflantes que jamais et où les hommes sont enfin mis à poils … au sens propre et figuré, tout ça dans un seul film, Bravo.

Tout ça, sans chichi, avec énergie, et un humour fin dans un langage si vrai et si précis. Le premier qui me parle de film de jeunes de banlieue, je lui fais regarder Derrick jusqu’à ce que mort s’ensuive …  »

Merci à Djinn Carrénard d’avoir montré que c’était possible, tu l’as fait, ce n’est pas la faute aux délais si les films français ne sont pas sous-titrés, ce n’est pas la faute au budget si les films français ne sont pas sous-titrés, c’est juste une belle preuve de volonté.

Désormais, tu nous a donné la preuve que c’était possible, on la brandira à chaque fois que l’on nous dira : « ah oui mais on peut pas ... ». Tu as défoncé une porte qui était sacrément fermée. On va continuer à la garder ouverte.

Nous avions un rêve, celui de voir un film français sous-titré en français au cinéma, en toute égalité avec tout le monde. L’équipe du film de « Donoma » l’a réalisé.

« On a prouvé ensemble hier soir qu’il n’y avait qu’un seul public en France !!! »
(Djinn Carrénard)



Donoma part en tournée pour un bon mois. N’hésitez pas à y aller !! Plus d’informations également sur CinéSTqui vous signalera si c’est accessible en LSF.


Autres articles sur le même sujet :
- Donoma : les témoignages de personnes sourdes, malentendantes et entendantes.
- Donoma un film sous-titré
- Annonce de sorties en salles de Donoma

Commentaires

Répondre à cet article

Twitter