Medias-soustitres

Le portail de référence sur le sous-titrage

Accueil > Télévision > Actualités > Le point sur le sous-titrage télé (hors info)

Le point sur le sous-titrage télé (hors info)

Télévision

Avant de nous consacrer demain au sous-titrage de l’information à la télé, nous vous proposons de dresser un état des lieux de la situation actuelle du sous-titrage télé hors info donc.

Les derniers chiffres dont nous disposons sont ceux de 2005. Ils nous apprennent que 12 403 heures de programmes ont été sous-titrées par TF1, France 2, France 3, France 5 et M6. Mais qu’est-ce qui se cache derrière ce chiffre qui n’est pas forcément explicite ?
Il nous a paru intéressant de voir ce qui est sous-titré chaîne par chaîne...

TF1

La première chaîne européenne n’est pas une très bonne élève en matière de sous-titrage. En 2005, elle a sous-titré l’équivalent d’environ 3 mois et demi de programmes. Et le moins que l’on puisse dire c’est que la diversité des programmes n’est pas au rendez-vous.

Les fictions, séries et films sont tous sous-titrés. Là dessus, tout va bien. Mais TF1 c’est aussi des magazines, des jeux, des spectacles... et là, la situation se complique.

Les seules émissions sous-titrées au 15 janvier 2007 sont : « ushuaia nature », « attention à la marche », « le maillon faible », « Muppets Tv » (qui n’est plus diffusé et qui ne devrait pas revenir) et depuis la semaine dernière « la roue de la fortune ». Pour les autres magazines ou jeux, pas d’accessibilité pour le public sourd et malentendant...

En ce qui concerne les programmes pour enfants, la situation est mitigée. Une minorité de dessins animés sont sous-titrés même si l’offre s’accroit tout doucement au fil des mois.

Tout ce qui est musique, humour ou spectacle n’est pas sous-titré.

TF1 va donc avoir beaucoup de travail à faire dans le domaine puisque d’ici 2010, tous ses programmes devront être sous-titrés. La chaîne semble malheureusement peut s’impliquer dans le développement de techniques permettant le sous-titrage d’émissions enregistrées peu de temps avant la diffusion...

France 2

France 2 se défend bien dans le combat du sous-titrage même si ceux ne sont qu’environ 5 mois d’antenne qui sont accessibles... Ici, on appréciera la diversité des programmes proposées aux sourds et malentendants.

Du côté des fictions, la situation est ok : tout est sous-titré à l’exception parfois de programmes diffusés en pleine nuit mais rien de bien méchant.

Les émissions quant à elle sont généralement sous-titrées : tout au long de la journée, le téléspectateur peut suivre « motus », « les z’amours », « tout le monde veut prendre sa place », « la cible » et depuis la semaine dernière « un monde presque parfait ».
Il y a cependant des points noirs : « on a tout essayé » n’est pas sous-titré malgré son horaire de diffusion très exposé, le magazine cinéma du mardi (que ce soit sa version courte ou long) ne l’est pas non plus, le sous-titrage de « sentez-vous bien », le magazine médical du samedi est très irrégulier. Autre gros reproche que l’on peut faire à la chaîne : le samedi soir n’est jamais sous-titré que ce soit à 20.50 ou à 23.00, en direct ou en enregistré... Cela est réellement regrettable.

Les programmes pour jeunes sont tous sous-titrés, voilà une bonne nouvelle sans le moindre point à reprendre !

Pour les autres programmes, c’est assez aléatoire : le théâtre et l’humour sont sous-titrés, les spectacles pas toujours.

France 2, qui est d’ailleurs doté d’un « vrai » service sous-titrage, a encore des points à améliorer mais semble sur la bonne voie pour le tant espéré 100%...

France 3

Pour une chaîne à vocation régionale, France 3 et ses près de 5 mois sous-titrés s’en sort bien.

Les fictions ne sont pas un problème une fois de plus, elles sont a peu près toutes sous-titrées... à l’exception des courts métrages ou de quelques « cinéma de minuit ».

Pour les émissions, France 3 est la chaîne qui s’en sort clairement les mieux. Les magazines comme « c’est mieux ensemble » ou « 30 millions d’amis », les jeux comme « des chiffres et des lettres » ou « questions pour un champion », les divertissements comme « les grands du rire » ou les spéciales à 20.50 sont quasiment tout le temps sous-titrés.
Pendant l’été 2006, « Intervilles », pourtant en direct, a été systématiquement rendu accessible aux sourds et aux malentendants. En fait, ce sont les magazines d’info qui posent problème mais on en parlera demain...

Toowam ou les dessins animés du week-end sont tous sous-titrés, merci pour les enfants !

Pour les spectacles, la situation est similaire à celle de France 2.

Et voici LA difficulté de France 3 : les programmes régionaux. Résumer la situation est simple : sur les stations régionales de France 3, pas de télétexte donc pas de sous-titrage. La chaîne n’a pas fait d’annonce à ce sujet (peut-être jeudi lors du congrès de l’Unisda ?) mais va devoir trouver une solution puisqu’elle est concernée par les 100% de sous-titrage d’ici 2010 à moins que le CSA propose une dérogation...

France 3 se débrouille très bien par rapport aux autres chaînes, malgré un budget moins important. Il reste le cas des émissions régionales à résoudre pour les années à venir. À noter pour finir que la chaîne s’implique particulièrement pour trouver des solutions de sous-titrage en direct.

France 5

2 mois et demi accessibles pour la chaîne du savoir et un sous-titrage à deux vitesses.

Pour ce qui est des documentaires, la situation est étonament mitigée. On pourrait penser que tous les documentaires sont sous-titrés mais ce n’est pas le cas. Une majorité certes, mais pas du tout la totalité...

Pour ce qui est des magazines, la situation est classiquement mitigée. Des magazines comme « question maison », « silence ça pousse », « les maternelles », « on n’est pas que des parents » qui sont probablement enregistrés plusieurs semaines avant leur diffusion sont sous-titrés mais toutes les émissions d’informations ("le magazine de la santé", « c dans l’air », « c’est notre affaire », « arrêt sur images », « ripostes »...) sont inaccessibles aux sourds et malentendants.
N’oublions pas de signaler que « L’oeil et la main », seul magazine qui parle de la surdité à la télévision française, est diffusé chaque semaine. Il est bien sûr sous-titré et traduit en langue des signes...

Il faut donc espérer que France 5 puisse profiter de la bonne influence du groupe Francetélévisions en matière de sous-titrage des magazines et fasse des efforts supplémentaires sur les documentaires.

M6

Seulement 1 mois et demi de sous-titrage pour M6. Et cela n’est pas très surprenant puisque M6 part avec un lourd retard : le premier sous-titre est seulement apparu en 2002. Niveau quantité, c’est pas le top, niveau diversité non plus...

Contrairement à ses consoeurs, c’est une minorité de fictions qui sont sous-titrées. Le catalogue de séries est augmenté très progressivement (même si la série « friends » qui vient de débarquer sur M6 n’est pas sous-titré alors que d’ailleurs elle l’était sur France 2...). Idem pour les téléfilms. Les films, eux, ne sont quasiment jamais sous-titrés...

Pour les émissions, préparez vous ça va aller très vite : pas la moindre minute d’émission n’est sous-titrée. Voilà, c’est fait... et ça ne nécessite pas de commentaires supplémentaires...

Les dessins animés sont peu sous-titrés. Une chose est d’ailleurs déplorable : certains dessins animés sont partiellement sous-titrés ! c’est-à-dire que des épisodes sont accessibles, d’autres non alors qu’il s’agit d’une même série... Imaginez votre série préférée où vous pourriez suivre la première saison mais pas la deuxième...

Inutile de vous dire que les spectacles, l’humour, la musique ou tout ce qui s’y rapporte n’est pas sous-titré...

M6 a donc beaucoup beaucoup beaucoup de travail dans tous les domaines à faire d’autant qu’elle est aussi concernée par les 100% de sous-titrage d’ici 2010 et nous sommes déjà en 2007... bonne année M6 !

En zappant

- Sur Canal +, uniquement les films et les séries étrangères sont sous-titrés. Rien du côté des magazines.

- Sur Arte, quelques fictions sont diffusées en VM et donc accessibles et certaines émissions comme « mémoquiz » ou « karambolage » sont sous-titrés pour sourds et malentendants.

- Sur Direct 8, certaines rediffusions sont sous-titrées. Problème, elles sont diffusées en pleine nuit...

- Sur W9, TF6 et Série club, certaines rares séries et encore plus rares téléfilms sont sous-titrés

- Paris première diffuse quelques programmes en VM

- Sur les chaînes cinéma, on trouve plus souvent de la VO ou de la VM que du « vrai » sous-titrage mais cela rend quand même accessible les films

- Sur la majorité des chaînes cable/satellite, on ne trouve aucun programme sous-titré...

1 Commentaire

  • Marzena
    5 avril 2009

    Bonjour,
    je suis malentendante, j’aime regarder les emissions comme C EST DANS L AIR sur Frane 5 et il n’est pas sous titré, mon compagnon regarde pratiquement tous les jours et le dimanche sur CANAL+ LES GUIGNOLS c est une émission intéressante et qui a de l’humour sur les politiciens n’est pas non plus sous titré.
    J’ai quand même le droit de comprendre toutes les émissions comme les documentaires mais y a pas grand chose pour nous les sourds et malentandants, vraiment déçue. Il n’y a pas que l’émission « l’oeil et la main » qui nous donne des informations, ce n’est pas suffisant.
    A nous toujours de faire les efforts !!!

    Répondre à ce commentaire



Répondre à cet article

Twitter