Medias-soustitres

Le portail de référence sur le sous-titrage

Accueil > Télévision > Actualités > RMC : 2 interviews de Jérémie Boroy et Cédric Lorant sur les nouvelles (...)

RMC : 2 interviews de Jérémie Boroy et Cédric Lorant sur les nouvelles émissions sous-titrées

Télévision

Ces 2 interviews sont passées sur RMC le 3 avril 2007 aux éditions de 5h et de 7h

Sujet dans le journal de 5h :

"RMC, 5h04 et on peut parler de petite révolution pour les 5 millions de sourds et malentendants de France, pour la première fois, hier les journaux télé de TF1 ont été sous-titrés en direct. La chaîne rejoint donc France 2 et M6.

Jérémie Boroy est le président de l’Union Nationale pour l’Insertion Sociale du Déficient Auditif, il milite pour que les sourds aient un meilleur accès aux émissions et débats politiques. Avec un ami Cédric, lui aussi sourd, il a assisté à cette grande première sur TF1 hier. Comment se sentent-t’ils ? :

Cédric Lorant : Très heureux oui

Jérémie Boroy : Ca fait quand même un drôle d’effet de voir le journal de TF1, c’est émouvant, c’est émouvant d’avoir le choix ça faisait peut être 15 ans qu’on avait que France 2, ça nous met sur une position de face à l’information qui est différente.

Cédric Lorant : Une petite anecdote, chez mes beaux-parents, ils regardent toujours la 1, et à chaque fois que je venais regarder le journal, je leur demandais "S’il vous plaît est-ce que vous pouvez mettre France 2 ?, maintenant ça sera plus le cas, voilà on va pouvoir zapper et choisir vraiment le programme qui nous plaît.

Jérémie Boroy : C’est révolutionnaire, du jour au lendemain toutes les personnes sourdes doivent apprendre à choisir, ça c’est quelque chose de très fort.

un sujet de Aurelia Manauly.

Sujet dans le journal de 7h :

"Une révolution pour les malentendants, depuis hier TF1 sous-titre ses journaux en direct, le 13h et le 20h, M6 et Canal+ avait déjà pris les devant ce qui fait que Jérémie Boroy, Président de l’UNISDA qui défend les déficients auditifs et qui suit de près la campagne, s’est trouvé dans une situation inédite dimanche dernier. Laquelle ?

Jérémie Boroy : j’avais en même temps, le débat politique de M6, pour la première fois sous-titrée et en même temps l’émission politique sur canal+ qui était aussi sous-titrée.

J’ai dû choisir.

Quand on sait que les débats entre les candidats ont lieu à la télévision, ça change tout de pouvoir s’appuyer sur les même support que l’ensemble de la société qui s’informe en temps réel sur le positionnement des candidats. Il faut savoir qu’avant on entendait beaucoup les sourds dire qu’ils préféraient voter Jean Marie Le Pen parce qu’au moins il articulait à la télévision et qu’on comprenait pas les autres. Je vous rassure, c’était rare mais l’exemple est quand même révélateur de l’importance de rendre l’information accessible à tout le monde.

C’était Jérémie Boroy avec Aurelia Manauly

Pour information :

- Jérémie Boroy est le Président de l’UNISDA, Union nationale pour l’insertion sociale des déficients auditifs.
- Cédric Lorant est le nouveau président de L’AFIDEO, Association Française pour l’Information et la Défense des sourds s’Exprimant Oralement.

Commentaires

Répondre à cet article

Twitter