Medias-soustitres

Le portail de référence sur le sous-titrage

Accueil > Télévision > Actualités > Sous-titrage, handicap et citoyenneté

Sous-titrage, handicap et citoyenneté

Le bonheur des entendants fait le malheur des autres...

Télévision

Aujourd’hui jeudi 2 juin 2005, Envoyé Spécial ne pourra pas être suivi par la femme que j’aime. Raison : ma femme est sourde et les huit équipes de journaliste de France 2 mobilisées pour couvrir les élections européennes ont encore « oublié ? » ou « dédaigné ? » de faire le sous-titrage...

information mensongère ou Journalisme économique ?

Sur le site de france 2, l’émission aborde fièrement la phrase suivante : « Emission sous-titrée à l’attention des sourds et malentendants ».
Et a France 2 on se défend : ah ben y’en a juste 1 sur les 3 qu’est pas sous-titré, c’est à cause de l’actualité, on a pas le temps, etc... mais quand on mobilise « TOUTE » l’équipe des journalistes d’Envoyé Spécial, on peut pas mobiliser « TOUTE » l’équipe du sous-titrage ?

J’en ai marre de dire à celle qui va devenir ma femme : ben désolé ma chérie mais tu vois t’est pas très rentable, t’intéresse personne à part moi, tu mobilise pas « TOUTE » l’équipe de France 2.

Toi, pour avoir de l’info tu devras aller sur internet, sur Google Actus, au moins là il y a de l’info écrite en continu... et qui date pas d’il y a 6 mois.

Toi tu devras toujours te taper l’édition de 20h parce que celle de 22h/23h , ben elle doit être plus chère puisqu’elle est pas sous-titrée.

Et puis tu croyais qu’internet ça allait t’aider, mais non, les émissions et les journaux diffusées en Haut débit sur le site de France Télévision, elles sont pas sous-titrées. Faut dire qu’ils savent pas comment nous mettre du télétexte sur un fichier informatique nos technocrates de l’info, alors que mettre de la publicité pour financer ces mises en ligne, ça ils savent faire.

Oui, les journalistes font leur boulot, mais pas pour nous les parias de l’information, les amputés de l’actu, qui restons à l’écart, loin des regards des décideurs.

Les jeudi passent et se ressemblent.

La semaine dernière on avait regardé le débat sur France 2. Il était sous-titré lui. Enfin quand on dit sous-titré, c’est un bien grand mot ... Arlette Chabot avait déjà du mal à tenir un débat dur à suivre pour les entendants. On se coupe la parole, on s’invective, la caméra toujours en décalé avec celui qui parle ... résultat, j’ai passé la soirée à essayer de remettre de l’ordre dans les sous-titres pour que ma chère et tendre comprenne que Cohn-Bendit était bien pour le « oui » alors que le sous-titrage en était encore à De Villiers.

Je veux ma part de télévision !

La politique et les sourds ça fait pas bon ménage. Sarkozy nous avait étonné en donnant un coup de pouce sur le sous-titrage des campagnes officielles des élections . Mais faudrait pas s’arrêter en chemin, ni croire que cela suffit. A en croire le CSA sur leur recommandations, le plus compliqué pour eux c’est que « Le passage de l’oral à l’écrit soulève toujours quelques interrogations ».

Monsieur CSA : avant de jouer les puriste de la langue française, arrête déjà de nous la jouer « nouvelle cuisine » : moins y en a dans l’assiette, plus on fait la fine gueule

Oui, j’en ai un peu marre de devoir toujours répéter que tout le monde a le droit à sa part de télévision. Que la TNT et ses superbes 14 chaines + 8 payantes ne sont pas près d’être sous-titrées par manque de fric et manque de courage politique, alors que la technique est là, elle attend que quelqu’un veuille bien l’utiliser.

Ma cabane au Canada
Pendant que notre petite chaîne française lance France4 (100% non sous-titrée sur la TNT), le Canada se mobilise pour ses sourds et malentendants. On annonce un projet novateur de sous-titrage.
« Le projet STDirect , explique M. Sanssouci, est un système automatique de reconnaissance de la parole qui permet aux 750 000 personnes sourdes et malentendantes du Québec d’obtenir le sous-titrage en direct des bulletins de nouvelles et des émissions diffusées sur le réseau TVA, grâce à la technologie de reconnaissance vocale développée par le CRIM »

Contacté par téléphone, le CRIM a de nombreux projets très avancés dans le domaine du sous-titrage et nous a convaincus qu’il fallait nous intéresser à nos cousins du Quebec.

Saurons-nous mieux défendre notre culture que ne le font nos confrères canadiens ? Je vous le demande Monsieur France télévision, Monsieur CSA, Monsieur le Nouveau Ministre des Handicapés, vous nous aviez promis 50% de sous-titrage pour 2006 sur France Télévision et à ce rythme là, je vois pas comment vous allez les tenir.

3 Commentaires

  • xeriscape
    7 juin 2005

    Ah ! Jp ! que je te paye un verre ! et de gros bisous !

    Ton article m’a fait bien plaisir... d’une part de lire un coup de gueule comme le tiens, ça fait un bien fou ! et d’autre part, de lire qu’un peu de volonté est possible et que les arguments techniques et financiers, opérationnels tiennent de moins en moins la route... On devient plus militant à te lire.

    Un grand merci à toi !

    Répondre à ce commentaire

  • Arnaud B.
    8 juin 2005

    Bravo pour tes propos !
    je ne peux saluer que la pertinence tellement forte de ton « coup de gueule » !
    Mais..... comment le transformer en concret ? lutter incessamment contre les politiciens ? j’ai déjà poussé un coup de gueule contre l’ex-président de la CSA dans le journal « VSD » car ce gros prétentieux disait que notre TV est l’une des meilleures du monde ! à quel prix ! au prix de l’exclusion des 4 millions de malentendants et sourds français et encore davantage de ceux francophones ( belges, suisses, africains.....)
    En tout cas, ça fait du bien de gueuler un peu.....
    Bien amicalement,

    Arnaud B.

    Répondre à ce commentaire

  • Frizou
    22 juillet 2005

    Très bon coup de gueule...
    Moi-même j’essaie de le faire... mais personne m’écoute ! ;-)

    Pour pousser plus loin et plus fort (Fort Boyard !...) comme l’est le ST de ce jeu, il faut insister sur la filière parlementaire.
    De mon côté, mon député est B. ACCOYER qui plus est président du groupe UMP à l’Assemblée Nationale...

    Mais... ça fait un moment...que j’attends que ça bouge... Bien évidemment, ce n’est pas le rôle des députés de faire ceci ou cela en matière de ST, mais seulement de relayer nos mécontentements et je me demande s’ils font correctement ce boulot là ?... A juste titre soit pour leur propre survie lors des prochaines élections au risque de froisser certains électeurs !...

    Ah !... Si j’étais candidat aux législatives (ce serait bien la première fois qu’un sourd entrerait dans l’hémicyle !...) j’aurais fait bouger les choses de ce côté là et en faveur des handicapés tous azimuts !... Bref, demain, qui sait !...

    J’attends de toute façon de confirmer la tendance qui se poursuit selon le voeu présidentiel qui est de faire ST au moins 80% des programmes TV dans... 4 ans...peu-être seront-ils en avance ou en retard ?...

    Répondre à ce commentaire



Répondre à cet article

Twitter