Medias-soustitres

Le portail de référence sur le sous-titrage

Accueil > Télévision > Actualités > Edition spéciale : nous, on aura pas droit au dénouement !

Edition spéciale : nous, on aura pas droit au dénouement !

Télévision

Ce soir, un nouvel exemple avec l’édition spéciale de France 2, je n’ai encore pas pu suivre la première partie.

Fautes d’orthographe, ajouts de lettres qui n’ont rien à faire là, phrases non terminées, propos non sous-titrés, plus de 10 secondes de retard, on voit que les équipes de sous-titrage sont dépassées et n’arrivent pas à suivre le direct de David Pujadas.

Ce soir, un nouvel exemple avec l’édition spéciale de France 2, je n’ai encore pas pu suivre la première partie.

Fautes d’orthographe, ajouts de lettres qui n’ont rien à faire là, phrases non terminées, propos non sous-titrés, plus de 10 secondes de retard, on voit que les équipes de sous-titrage sont dépassées et n’arrivent pas à suivre le direct de David Pujadas.

Ci-dessous un exemple frappant, en 15 secondes, 3 écrans totalement inacceptables.

Ecran incompréhensible 1

Ecran incompréhensible 2

Mais que s’est-il passé ce soir-là dans les services du sous-titrage de France 2 ?
La réponse est simple : le direct n’est pas assuré par des professionnels du sous-titrage mais par des journalistes.

Moi-même je ne suis pas journaliste, ni sous-titreur, je ne dirige pas non plus la rédaction du journal, par contre en tant que téléspectatrice, je vous mets au défi de comprendre quoi ce soit au journal du service public.

Pourtant, nous avons travaillé sur une charte de qualité toute l’année qui a été signée en décembre dernier au CSA, les associations de sourds et malentendants et les chaînes de télévision dont France2 (FranceTélévisons).

C’est bien beau de signer les promesses, mais maintenant va falloir améliorer la qualité !

A l’approche de la présidentielle et des législatives, le journal de 20h est un moment-clé de l’information, j’ai bien peur de devoir passer sur TF1 pour pouvoir comprendre ce qui va se dire ou sur internet...

Allez France 2, fais moi une fleur, rends moi un dernier service ... public !

1 Commentaire



Répondre à cet article

Twitter