Medias-soustitres

Le portail de référence sur le sous-titrage

Accueil > Télévision > Élections présidentielles 2012 > Soirée électorale du 1er tour : le sous-titrage s’améliore mais la Langue des (...)

Soirée électorale du 1er tour : le sous-titrage s’améliore mais la Langue des Signes Française est ignorée !

Télévision

C’est la seconde fois dans l’Histoire que les personnes sourdes et malentendantes ont pu se sentir citoyens à part entière parmi les autres.

2007 était une date mémorable en terme d’accessibilité aux programmes télévisés, car c’est grâce à la loi qui a été votée en 2005 que nous avions pu suivre.

A 20h, nous avons pu constater que quasiment toutes les chaînes sous-titraient leurs résultats. Seuls LCP et Arte n’étaient pas sous-titrés.

A 22h, nous avons fait un petit tour sur les différentes chaînes qui parlaient de la soirée présidentielle, le décalage est de plus de 10 secondes, difficile de suivre.

Nous pouvons constater une différence par rapport à 2007, grâce à la charte de qualité du sous-titrage qui a été signée le 12 décembre 2011.

Il n’y a quasiment pas de fautes dans le sous-titrage et surtout l’identification des personnes qui parlent ce qui nous permet malgré l’important décalage provoqué par le direct, de repérer qui dit quoi.

Je peux dire que l’exploit est presque renouvelé en 2012 avec cependant une ombre au tableau : aucune traduction en langue des signes.

Finalement, le seul journal en langue des signes française était celui du site internet proposé par Aditus : Les élections pour tous, une excellente initiative qui rappelle l’importance de la langue des signes française (LSF) dans le monde des sourds.

Commentaires

Répondre à cet article

Twitter