Medias-soustitres

** Le portail de référence sur le sous-titrage **

Accueil > Télévision > Actualités > Le sous-titrage, « une des préoccupations majeures »

Le sous-titrage, « une des préoccupations majeures »

Télévision

Le texte suivant a été publié le 10 octobre 2006 sur le site du CSA.

Accessibilité des programmes pour les personnes sourdes et malentendantes : le Conseil répond au gouvernement

Saisi, le 27 juillet 2006, par le ministre de la Culture et de la Communication et le ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille, de la nécessité de rendre accessibles les programmes télévisuels aux personnes sourdes et malentendantes, le Conseil leur a répondu en soulignant les faits suivants :

- ce sujet a toujours été une des préoccupations majeures du CSA qui, depuis plusieurs années, a incité les différentes chaînes à prendre en compte les difficultés et les attentes de ce public ;

- le Conseil a engagé une concertation tant avec les chaînes qu’avec les associations représentatives des personnes sourdes et malentendantes pour inscrire dans les conventions des télévisions les dispositions de la loi du 11 février 2005 ; il devrait, dans les prochaines semaines, transmettre au Conseil national consultatif des personnes handicapées les projets d’avenant aux conventions des chaînes privées ;

- l’année 2005 a vu augmenter nettement le volume de programmes sous-titrés par les chaînes hertziennes nationales ;

- en ce qui concerne la campagne électorale en vue des élections à venir, le Conseil intégrera dans sa recommandation une disposition prévoyant que les chaînes concernées veillent à favoriser l’accès, par sous-titrage ou langue des signes, des personnes sourdes ou malentendantes aux principaux programmes consacrés à l’actualité électorale diffusés aux heures de grande écoute ;

- les émissions de la campagne officielle seront intégralement sous-titrées. Le Conseil envisage l’ajout d’un médaillon à l’écran pour une traduction en langue des signes.

Commentaires

Twitter